May 18, 2018 / 8:34 AM / 4 months ago

BOURSE-Le marché hésite sur Vivendi, attend une décision sur UMG

PARIS, 18 mai (Reuters) - Le titre Vivendi évolue de façon très volatile vendredi, les investisseurs hésitant entre la déception liée à l’absence d’annonce majeure sur l’avenir de la filiale Universal Music Group (UMG) et la perspective d’un forte valorisation pour la maison de disques.

Plusieurs analystes mettent par ailleurs en avant une performance mitigée de Vivendi lors des trois premiers mois de l’année mais un rebond visible du chiffre d’affaires d’UMG en avril.

A 10h17, l’action du groupe de médias et de divertissement recule de 1,08% à 22,95 euros, après avoir perdu jusqu’à plus de 3% pour ensuite gagner plus de 1%.

Vivendi a annoncé jeudi soir que son conseil de surveillance avait approuvé le lancement d’études en vue d’une éventuelle évolution du capital de sa filiale UMG mais en s’abstenant de toute annonce concrète.

“Nous allons voir toutes les différentes options”, a souligné le président du directoire Arnaud de Puyfontaine lors d’une conférence analystes.

Aucun calendrier n’a été fixé par Vivendi, qui n’a aucune préférence quant à un scénario en particulier, a-t-il dit.

RIEN À ATTENDRE À COURT TERME

Le groupe de médias, contrôlé par Vincent Bolloré, laisse planer depuis deux ans l’hypothèse d’une introduction en Bourse de la maison de disques, numéro un mondial de la musique enregistrée, dont les résultats ont connu une remontée spectaculaire grâce au succès du “streaming”.

“Beaucoup de bruit pour un résultat limité”, regrettent les analystes de HSBC, d’autant plus déçus que Vivendi avait fait plusieurs annonces récemment concernant UMG, laissant espérer une décision prochaine.

“Rien d’important ne peut être attendu à court terme”, pointent les analystes de la banque britannique.

Malgré ce délai, les analystes de Deutsche Bank restent séduits par le potentiel de cristallisation de valeur d’UMG, qui sert de catalyseur positif pour le titre Vivendi, justifiant ainsi leur recommandation à “achat”.

“Il pourrait y avoir de la déception au regard des probables mois à attendre avant d’avoir de la visibilité sur les projets du groupe pour maximiser la valeur d’UMG. Mais cela devrait être compensé par l’accélération de la croissance et l’amélioration de la visibilité dans l’activité musique”, estiment pour leur part les analystes de JPMorgan.

REBOND DE LA CROISSANCE CHEZ UMG EN AVRIL

Au premier trimestre, Vivendi a fait état d’un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros, en deçà des attentes du marché, en raison d’un effet devises qui a principalement impacté UMG.

La croissance organique de la maison de disques a par ailleurs ralenti à 4,5%, après 10% au quatrième trimestre, pénalisée par la forte baisse des ventes de disques physiques avec notamment un décalage des sorties d’albums au Japon.

Les analystes de Kepler Cheuvreux s’attendaient pour leur part à une croissance organique d’UMG de 7,5% pour les trois premiers mois de l’année.

Vivendi a précisé toutefois que la croissance organique d’UMG avait atteint 7,2% fin avril, ce qui suggère un rebond d’environ 15% en avril, pointent les analystes.

Un rebond remarqué également par plusieurs autres intermédiaires. “La direction n’a pas dévoilé le détail du chiffre d’affaires d’avril mais a affirmé que la croissance du streaming et les abonnements s’était renforcée et que le déclin des ventes de disques physiques avait ralenti”, indiquent les analystes de Jefferies.

Ceux de Liberum saluent des perspectives “encourageantes” qui devraient contrebalancer la faiblesse d’UMG observée au premier trimestre. (Blandine Hénault, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below