for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Bouygues ne se précipitera pas pour sortir d'Alstom-CFO

PARIS, 17 mai (Reuters) - Bouygues n’a pas l’intention de se précipiter pour sortir d’Alstom même s’il sera relevé en juillet de son engagement de conservation de sa participation, a déclaré jeudi le directeur général délégué et directeur financier du groupe de BTP, de médias et de télécoms.

“On n’a jamais dit qu’on se précipiterait à vendre cette participation le lendemain du jour de l’AG”, a dit Philippe Marien au cours d’une téléconférence sur les résultats du groupe Bouygues au premier trimestre.

“Dans un premier temps, on considère que nous avons tout intérêt à encaisser les dividendes, à voir comment cette société va se développer, à utiliser au mieux sa valorisation qui va s’améliorer”, a-t-il ajouté.

“On n’a jamais dit que nous partirions en courant le lendemain du jour où nous n’avions plus d’engagement. Mais je n’ai pas dit non plus qu’on restait”, a poursuivi Philippe Marien.

Bouygues s’est engagé à conserver sa participation dans Alstom - actuellement de 27,94% - au moins jusqu’à l’assemblée générale où les actionnaires se prononceront sur le rapprochement avec l’allemand Siemens, prévu pour être bouclé fin 2018. Cette AG est fixée au 17 juillet.

Philippe Marien a également répété que la participation future de Bouygues dans Alstom à l’issue du rapprochement avec Siemens - 14% sans représentation au conseil d’administration -présentera un caractère moins stratégique qu’auparavant. (Gilles Guillaume, édité par)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up