March 9, 2018 / 5:18 PM / 8 months ago

BREF-Fromageries Bel-Prix du lait et changes ont pesé en 2017, prudence pour 2018

9 mars (Reuters) - Fromageries Bel Sa publie vendredi ses résultats annuels :

* CHIFFRE D’AFFAIRES EN HAUSSE DE 14% EN 2017, À 3,346 MILLIARDS D’EUROS, PRINCIPALEMENT LIÉE À L’ACQUISITION DU GROUPE MOM (MONT-BLANC MATERNE)

* L’ENTRÉE DANS LE PÉRIMÈTRE DU GROUPE MOM EN 2017 REPRÉSENTE 13,8% DE LA CROISSANCE DU CHIFFRE D’AFFAIRES, ET LES EFFETS NÉGATIFS DU CHANGE -2,1%.

* AINSI, LA CROISSANCE ORGANIQUE DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE S’ÉTABLIT À +2,3% POUR L’ENSEMBLE DE L’EXERCICE.

* BAISSE DE 15,6% DU RÉSULTAT NET PART DU GROUPE 2017, À 180 MILLIONS D’EUROS, DANS UN CONTEXTE DE NOUVELLE FLAMBÉE DES PRIX DES MATIÈRES PREMIÈRES LAITIÈRES

* LE RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DE L’ANNÉE EST ÉGALEMENT IMPACTÉ PAR DES EFFETS DE CHANGE NÉGATIFS SIGNIFICATIFS, ET S’AFFICHE EN RETRAIT DE 27,9% PAR RAPPORT À L’EXERCICE PRÉCÉDENT.

* LE RÉSULTAT FINANCIER 2017 S’ÉTABLIT À -37 MILLIONS D’EUROS, ET REFLÈTE À LA FOIS L’AUGMENTATION DU COÛT DE L’ENDETTEMENT FINANCIER NET RÉSULTANT DE L’ACQUISITION DU GROUPE MOM EN DÉCEMBRE 2016, ET UN EFFET DE CHANGE NÉGATIF EN 2017 CONTRE UN EFFET POSITIF EN 2016.

* DIVIDENDE DE 7,00 EUROS PAR ACTION AU TITRE DE 2017

* EN 2018, L’INCERTITUDE RESTE FORTE DANS CERTAINES RÉGIONS OÙ LE GROUPE DÉTIENT DES POSITIONS IMPORTANTES, COMME AU PROCHE ET MOYEN-ORIENT ; LA SITUATION ÉCONOMIQUE DANS LES ZONES DE CONFLIT RESTE TRÈS DIFFICILE, ET N’OFFRE PAS DE VISIBILITÉ AU COURS DES PROCHAINS MOIS.

* SUR SES MARCHÉS MATURES ET NOTAMMENT EN EUROPE, L’ANNÉE 2018 DÉBUTE AVEC DES NÉGOCIATIONS COMMERCIALES À NOUVEAU TENDUES, AVEC UNE REVALORISATION TARIFAIRE INSUFFISANTE POUR COUVRIR NOTRE INVESTISSEMENT DANS LA REVALORISATION DE LA FILIÈRE LAITIÈRE, ET CE MALGRÉ LES ENGAGEMENTS PRIS DANS LA DROITE LIGNE DES ETATS GÉNÉRAUX DE L’ALIMENTATION QUI SE SONT TENUS AU SECOND SEMESTRE DE 2017 EN FRANCE.

* LE GROUPE POURSUIVRA SES EFFORTS DE PRODUCTIVITÉ INDUSTRIELLE ET DE GESTION ATTENTIVE DE SES RESSOURCES AFIN D’ASSURER LE FINANCEMENT DE SON DÉVELOPPEMENT. DANS L’ENSEMBLE DE SES GÉOGRAPHIES, IL ENTEND AINSI POURSUIVRE SA CROISSANCE ET GAGNER DES PARTS DE MARCHÉ, EN PARTICULIER DANS LES ZONES OÙ LE SNACKING SE DÉVELOPPE. IL POURSUIVRA SA STRATÉGIE OFFENSIVE, AFIN DE DÉVELOPPER SES POSITIONS MONDIALES EN S’APPUYANT SUR LA VITALITÉ DE SES MARQUES ET LE TALENT DE SES ÉQUIPES.

* Le communiqué : bit.ly/2FDEaz5 Texte original sur Eikon Pour plus de détails, cliquez sur (Rédaction de Paris)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below