8 mai 2012 / 10:17 / dans 6 ans

LEAD 1-HSBC-Bons résultats au T1 grâce à la banque d'investissement

* Bénéfice du T1 supérieur aux attentes

* Le titre gagne près de 1%, à contre-tendance du secteur (Actualisé avec précisions, contexte)

LONDRES, 8 mai (Reuters) - HSBC a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, grâce au rebond des revenus de sa division de banque d‘investissement et à la baisse de ses créances douteuses aux Etats-Unis.

La première banque en Europe a précisé qu‘elle faisait de “bons progrès” sur tous les axes de sa stratégie. HSBC est lancée dans un programme de réductions de coûts pour doper sa rentabilité et a supprimé 14.000 emplois depuis l‘année dernière.

Le groupe britannique entend aussi se retirer de certains marchés où il n‘est pas assez implanté pour se concentrer sur l‘Asie.

Toutefois, les dépenses ont progressé sur l‘année à 10,4 milliards de dollars en raison d‘une hausse des coûts liée aux performances de la banque d‘investissement et d‘une augmentation des salaires dans certaines régions comme l‘Asie.

A l‘instar des autres banques britanniques, HSBC a aussi souffert d‘une nouvelle charge - cette fois de 468 millions de dollars - relative à la vente abusive de produits d‘assurance au Royaume-Uni. La banque avait déjà enregistré une charge du même type un an plus tôt.

Néanmoins, le ratio sou-jacent d‘efficacité des coûts du groupe s‘est amélioré à 58,7% contre 55,5% au premier trimestre 2011.

Le directeur général de HSBC, Stuart Gulliver, souhaite porter le rendement des fonds propres à plus de 12% à la fin de 2013 et réduire les coûts à moins de 52% du chiffre d‘affaires. Le rendement annualisé des fonds propres, un indicateur clé de la rentabilité, s’élève pour l‘heure à 6,4%.

Les résultats de la banque au premier trimestre ont été dopés par la division de banque d‘investissement, qui a vu ses revenus progresser de 11% sur un an à 5,8 milliards de dollars.

Les revenus issus des placements à revenu fixe, des activités sur les devises et sur les matières premières ont aussi rebondi.

De leur côté, les pertes liées aux créances douteuses se sont élevées à 2,4 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l‘année. Elles ressortent stables par rapport au même trimestre de l‘année précédente mais en nette amélioration aux Etats-Unis.

HSBC a fait état d‘un bénéfice sous-jacent de 6,8 milliards de dollars, en hausse de 25% sur un an et bien supérieur aux 5,8 milliards attendus par les analystes.

Le bénéfice net du groupe s‘est élevé à 4,8 milliards de dollars, sous l‘impact d‘une charge de 2,6 milliards de dollars sur sa dette.

A la Bourse de Londres, l‘action HSBC progressait vers 10h15 GMT de 1,10% à 561,3 pence alors que l‘indice regroupant les valeurs bancaires européennes perdait 0,94%. (Steve Slater et Sarah White, Blandine Hénault pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below