23 avril 2012 / 09:59 / dans 6 ans

ST-Ericsson retarde l'annonce du plan stratégique, STMicro recule

PARIS, 23 avril (Reuters) - ST-Ericsson, la coentreprise en difficulté de STMicroelectronics avec le suédois Ericsson, a reporté lundi de quelques heures l‘annonce d‘un plan de relance, ce qui fait reculer les cours de ses maisons mères en Bourse.

La société, qui est confrontée à la forte baisse de la demande de son principal client Nokia, devait initialement faire un point sur sa stratégie ce lundi à 07h00 mais la présentation a été reportée à cet après-midi, sans qu‘un horaire précis ait pour l‘instant été fixé.

A 11h35, l‘action de STMicroelectronics recule de 4,2% à 4,7880 euros alors que le CAC 40 abandonne de son côté 1,9%. Ericsson cède quant à lui 2,17% à 63,05 couronnes suédoises.

“Le plan stratégique est très attendu et ce n‘est pas nécessairement une bonne nouvelle qu‘il ait été retardé”, commente un trader basé à Paris.

ST-Ericsson, qui est l‘un des principaux foyers de pertes du franco-italien STMicro, a été dotée d‘une nouvelle direction en décembre avec pour mission de redresser l‘entité spécialisée dans le mobile.

Elle s‘est engagée à présenter un plan stratégique à long terme d‘ici le printemps après avoir conduit un audit et une revue de portefeuille de la société.

Si l‘annonce d‘un nouveau programme de réductions de coûts est largement attendue, elle ne sera sans doute pas suffisante pour rétablir la confiance des investisseurs, soulignent plusieurs analystes qui jugent nécessaire une plus vaste réorganisation.

“La façon dont les dirigeants vont gérer ST-Ericsson à l‘avenir va être déterminante. Compte tenu de la gravité des enjeux, avec des pertes qui enflent, nous estimons qu‘une décision stratégique audacieuse (un partenariat/une cession), et bien plus qu‘un simple programme de réductions de coûts, doit être mis en oeuvre”, indiquent les analystes de CA Cheuvreux dans une note.

RÉSULTATS DU T1 APRES LA CLÔTURE US

ST-Ericsson souffre de sa dépendance au finlandais Nokia, en perte de vitesse face aux américains Apple et Google .

Le fabricant de téléphones portables a annoncé la semaine dernière de nouvelles réductions de coûts substantielles et le départ de son directeur des ventes après un premier trimestre marqué par une perte plus lourde que prévu. (voir )

Faute d‘avoir remporté suffisamment de nouveaux contrats pour compenser la forte baisse d‘activité en provenance de son principal client, St-Ericsson a accusé une perte nette de 231 millions de dollars (177 millions d‘euros) au quatrième trimestre 2011, qui a pesé sur les résultats de STMicroelectronics.

Le fabricant de semi-conducteurs publiera ses résultats du premier trimestre de l‘année 2012 ce lundi après la clôture de la Bourse de New York.

STMicroelectronics a d‘ores et déjà prévenu que sa marge brute serait inférieure à ses prévisions pour les trois premiers mois de l‘année en raison d‘une sentence d‘un tribunal arbitral qui l‘a condamné à verser 59 millions de dollars au néerlandais NXP. (voir )

Cette charge exceptionnelle aura un impact négatif d‘environ 2,6% sur la marge qui devrait s’établir aux environs de 30,4%, a prévenu le groupe qui anticipe par ailleurs un recul de 4% à 10% de son chiffre d‘affaires par rapport au quatrième trimestre 2011.

Voir aussi :

STMicro étoffe l’équipe chargée de redresser sa JV (Gwénaëlle Barzic et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below