28 octobre 2011 / 09:59 / il y a 6 ans

LEAD 1-Electrolux réduira ses coûts face à une demande ralentie

* Le bénéfice du T3 en baisse mais supérieur au consensus

* La demande devrait reculer aux USA et en Europe cette année

* L‘action monte, les mauvaises nouvelles étaient anticipées (actualisé avec déclarations du DG, cours)

par Helena Soderpalm et Patrick Lannin

STOCKHOLM, 28 octobre (Reuters) - Electrolux (ELUXb.ST), le numéro deux mondial de l’électroménager, a annoncé vendredi son intention de réduire davantage ses coûts, expliquant s‘attendre à un recul de la demande sur certains de ses principaux marchés.

Comme son principal concurrent, l‘américain Whirlpool , qui doit publier ses résultats trimestriels dans la journée, le groupe suédois est confronté au ralentissement de la consommation des deux côtés de l‘Atlantique.

Il a précisé vendredi s‘attendre désormais à une baisse d‘environ 1% de la demande d’électroménager en Europe cette année, alors qu‘il anticipait initialement une croissance d‘ampleur équivalente.

En Amérique du Nord, la demande devrait baisser de 4% à 5%, alors qu‘il l‘attendait au départ une croissance pouvant atteindre 3%.

Malgré ces mauvaises nouvelles, l‘action Electrolux gagnait 4,05% à 123,30 couronnes vers 9h40 GMT. Des analystes expliquent que de nombreux investisseurs avaient déjà intégré les mauvaises nouvelles sur la demande et qu‘ils s‘attachent davantage à la baisse moins prononcée qu‘attendu des résultats au troisième trimestre.

Sur le trimestre juillet-septembre, le groupe a réalisé un bénéfice d‘exploitation ajusté de 1,10 milliard de couronnes suédoises (122 millions d‘euros) contre 1,98 milliard un an auparavant. Le consensus Reuters donnait 1,06 milliard de couronnes.

Le chiffre d‘affaires a lui aussi dépassé les attentes, à 25,7 milliards de couronnes, contre 26,3 milliards un an plus tôt.

Electrolux, qui possède aussi les marques Frigidaire et AEG entre autres, a clairement laissé entendre que 2012 ne s‘annonçait pas meilleure que 2011.

“Le tableau actuel montre que les marchés matures vont stagner et que les marchés émergents vont continuer de croître”, a dit à Reuters son directeur général, Keith McLoughlin.

Il a confirmé s‘attendre à ce que les coûts de matières premières augmentent de deux milliards de couronnes cette année.

Il n‘a donné aucune précision sur les mesures de réductions des coûts envisagées, les réservant pour la journée investisseurs prévue le 15 novembre.

Le groupe prévoit toutefois de poursuivre l‘adaptation de ses capacités de production en Amérique du Nord et en Europe occidentale pour améliorer son taux d‘utilisation.

“De plus, nous allons prendre des mesures pour réduire les frais généraux afin de les adapter à la situation économique actuelle”, a-t-il ajouté.

Parmi les premières mesures annoncées figurent le transfert d‘une ligne de production de lave-vaisselle de la Caroline du Nord vers une usine européenne. (Natalie Huet et Marc Angrand pour le service français, édité par Jean Décotte)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below