5 mai 2009 / 05:36 / dans 9 ans

LEAD 2 Alstom améliore sa marge en 2008-2009, objectif confirmé

* Résultats 2008-2009 en ligne avec les attentes

* Objectifs 2009-2010 confirmés

* Confirme son intérêt pour le pôle T&D d‘Areva

* Contrôle des coûts plus strict

(actualisé avec conférence téléphonique)

par Benjamin Mallet

PARIS, 5 mai (Reuters) - Alstom (ALSO.PA) a publié mardi des résultats 2008-2009 globalement en ligne avec les attentes et a confirmé ses objectifs pour l‘exercice 2009-2010.

Le spécialiste des infrastructures d’énergie et de transport a répété dans un communiqué que sa marge opérationnelle devrait atteindre “environ 9%” en mars 2010, avec une marge du secteur de l’énergie qui devrait se situer entre 10% et 11% en 2010, celle du secteur transport étant attendue entre 7% et 8%.

Alstom a toutefois également confirmé que la demande nouveaux équipements électriques devrait baisser en 2009 et a mis en place un plan de contrôle de ses coûts afin de faire face à l‘environnement économique.

En 2008-2009, le groupe a enregistré un résultat net de 1.109 millions d‘euros (+30%), un résultat opérationnel de 1.536 millions (+19%) et un chiffre d‘affaires de 18.739 millions (+11%), ce qui porte sa marge opérationnelle à 8,2% (contre 7,7%), soit légèrement plus qu‘attendu par les analystes (8,0%).

Le consensus Reuters tablait en moyenne sur un résultat net de 1.135 millions d‘euros, un résultat opérationnel de 1.527 millions et un chiffre d‘affaires de 18.993 millions.

Alstom proposera à son assemblée générale un dividende de 1,12 euro par action, en hausse de 40%.

Le groupe a enregistré 24,6 milliards d‘euros de commandes (+5%) en 2008-2009, portant son carnet à 45,7 milliards (+16%), soit 29 mois de chiffre d‘affaires, avec des hausses de 3% dans l’énergie et de 9% dans le transport.

Vers 9h45, le titre perdait 2,3% à 48,98 euros mais affichait un gain proche de 17% depuis le début 2009. Dans le même temps, le CAC 40 perdait 0,5%.

CM-CIC a évoqué une “publication solide tant du point de vue des résultats que de la génération de ‘cash’” tandis que les analystes de Natixis Securities ont écrit qu‘ils percevaient “un risque d’érosion des marges de Power à partir de 2010-2011”.

PAS DE PREVISION DE MARGE POST-2010

Patrick Kron, le P-DG d‘Alstom, n‘a pas indiqué si la marge d‘Alstom devrait continuer de croître au-delà de mars 2010.

“Dans l‘environnement actuel, nous ne donnons pas de ‘guidance’ sur longue période. La crise actuelle crée des incertitudes, il est clair que les perspectives à moyen-terme seront fonction de l’évolution de l‘environnement commercial”, a-t-il dit lors d‘une conférence téléphonique.

Evoquant l‘exercice 2009-2010, Patrick Kron a déclaré : “Y compris dans des périodes moins perturbées et plus stables en termes d‘environnement économique, il est extrêmement difficile de donner des hypothèses de prises de commandes. Le cadre économique actuel rend cet exercice encore plus compliqué.”

“Je dirais qu‘il est probable que les commandes 2009-2010 ne seront pas le cru du siècle”, a-t-il toutefois ajouté.

Le P-DG d‘Alstom a également confirmé que le groupe prévoyait en 2009 une baisse d‘un tiers de la demande de nouveaux équipements de production électrique par rapport à sa prévision d‘avant-crise, avec un objectif d‘environ 250 GW (gigawatts) contre 170 GW précédemment.

Le groupe a souligné qu‘il devait “prendre des mesures pour s‘adapter aux incertitudes que présente l‘environnement économique actuel”, avec notamment un plan destiné à “contrôler plus strictement les coûts” qu‘il n‘a toutefois pas chiffré.

Alstom a en outre confirmé son intérêt pour un rachat de la filiale de transmission et de distribution (T&D) d’électricité d‘Areva CEPFi.PA.

“Alstom est évidemment intéressé par l‘acquisition de T&D si celle-ci venait à être cédée”, a déclaré Patrick Kron, indiquant que le groupe ferait le cas échéant une offre en cash.

AREVA T&D DANS LA LIGNE DE MIRE

Le quotidien Les Echos écrivait lundi que l‘Etat français, actionnaire d‘Areva, avait donné trois semaines au groupe spécialisé dans le nucléaire pour prendre une décision sur l‘avenir d‘Areva T&D, dont la cession constituerait une solution aux besoins financiers du groupe nucléaire [ID:nL336420].

“Nous ne sommes absolument pas intéressés par une participation minoritaires dans Areva NP”, a en revanche confirmé le P-DG d‘Alstom au sujet de la filiale de réacteurs nucléaires dont Siemens (SIEGn.DE) va sortir.

La marge opérationnelle de la division Power d‘Alstom est passée de 8,9% en 2007-2008 à 9,6% en 2008-2009 tandis que celle de la branche Transport est restée stable à 7,2%.

Le cash flow libre du groupe s‘est élevé à 1.479 millions (contre 1.635 millions en 2007-2008). Au 31 mars, sa trésorerie nette était positive de 2.051 millions d‘euros (contre 904 millions au 31 mars 2008), sa trésorerie brute s’élevait à 2,9 milliards et il disposait d‘une ligne de crédit de 1 milliard à échéance 2012.

Ses fonds propres ont progressé de 2.245 millions d‘euros au 31 mars 2008 à 2.884 millions au 31 mars.

Edité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below