4 novembre 2009 / 09:56 / il y a 8 ans

LEAD 1 Carlsberg - T3 meilleur que prévu, 2010 restera difficile

* Ebit T3 supérieur au consensus

* Prévision de profit 2009 maintenue, celle de C.A. abaissée

* Le groupe s‘attend à une année 2010 “tout aussi difficile”

COPENHAGUE, 4 novembre (Reuters) - Carlsberg (CARLb.CO) a publié mercredi un résultat d‘exploitation trimestriel meilleur qu‘attendu, surnageant dans un environnement difficile que le quatrième brasseur mondial s‘attend à voir se prolonger en 2010.

Son bénéfice d‘exploitation a atteint 3,3 milliards de couronnes danoises (443 millions d‘euros) sur la période juillet-septembre, contre 3,05 milliards il y a un an. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un chiffre de 3,18 milliards de couronnes.

“Nous prévoyons actuellement une année 2010 tout aussi difficile et nous serons aussi prêts pour 2010 que nous l’étions pour 2009”, écrit le directeur général Jorgen Buhl Rasmussen dans un communiqué.

Le chiffre d‘affaires trimestriel s‘est établi à 16,4 milliards de couronnes, en baisse de 11%, soit moins que le consensus Reuters qui tablait sur 17,27 milliards.

Carlsberg a revu à la baisse sa prévision de chiffre d‘affaires net 2009 à 59-60 milliards de couronnes, contre 61 milliards attendus précédemment.

Mais le brasseur danois a maintenu inchangé son objectif de bénéfice d‘exploitation et de bénéfice net pour cette année à “au moins” 9 milliards et 3,5 milliards de couronnes respectivement.

Il a aussi relevé l‘objectif de free cash flow 2009 à 6,5 milliards de couronnes au moins. Son précédent objectif était de 6 milliards de couronnes.

L‘activité du groupe en Russie, un de ses marchés clés, a chuté de 10% sur les neuf premiers mois de l‘année, et le repli devrait rester dans cette lignée sur l‘ensemble de 2009, précise le groupe. Toutefois, Carlsberg a vu sa part de marché dans le pays croître de 2,2 points à 40,9%.

Le brasseur a jugé que si le projet du gouvernement russe d‘augmenter significativement l‘imposition sur la bière en 2010 allait de pair avec une faible hausse des taxes sur les spiritueux, cela “affecterait clairement le marché de la bière de manière négative”.

Vers 9h40 GMT, le titre Carlsberg dévissait de 5,48% à 340,75 couronnes à la Bourse de Copenhague.

Bureau de Copenhague, version française Jean Décotte

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below