5 mai 2009 / 05:36 / dans 9 ans

LEAD 3 Alcatel-Lucent - Perte plus lourde que prévu au T1

* Objectifs 2009 et 2010 maintenus

* L’équipementier télécoms estime disposer à l‘heure actuelle des financements adéquats

* Couverture des retraites chez Lucent toujours en déficit

* L‘action perd près de 6%

(Actualisé avec analyste, détails et cours de bourse)

par Gilles Guillaume

PARIS, 5 mai (Reuters) - Alcatel-Lucent ALUA.PA a fait état mardi d‘une perte d‘exploitation plus lourde que prévu au premier trimestre mais a maintenu sa prévision d‘embellie de ses résultats en 2009 et 2010.

L’équipementier télécoms franco-américain a confirmé son objectif d‘un résultat opérationnel à l’équilibre en 2009 et répété s‘attendre à renouer avec un bénéfice net à partir du second semestre 2010 et sur l‘ensemble de 2011 en année pleine.

“Cette année est une année de transformation”, a assuré le directeur général du groupe Ben Verwaayen, au cours de la téléconférence consacrée aux résultats. “Nous savons aussi que nous jetons les fondations d‘un résultat bien meilleur l‘an prochain.”

Le leader mondial des réseaux fixes anticipe toujours une baisse de 8 à 10% du marché global des équipements de télécommunications et des services associés sur l‘ensemble de 2009.

Au premier trimestre, son résultat d‘exploitation est tombé dans le rouge avec une perte ajustée de 254 millions d‘euros, le déploiement de la 3G en Chine n‘ayant pas suffi à compenser la faiblesse du segment opérateurs, notament aux États-Unis.

Un an plus tôt, le groupe avait dégagé un bénéfice d‘exploitation de 36 millions d‘euros tandis qu‘au quatrième trimestre 2008, son résultat opérationnel avait été positif de 297 millions.

Les analystes interrogés par Reuters Estimates attendaient une perte d‘exploitation au premier trimestre, mais moins lourde, avec un consensus à -131 millions

La perte nette part du groupe est ressortie quant à elle à 402 millions d‘euros, contre une perte de 282 millions attendue.

Le chiffre d‘affaires global a baissé de 6,9% à 3,598 milliards d‘euros, un niveau dans ce cas légèrement supérieur aux attentes puisque le consensus établi par Reuters Estimates donnait 3,57 milliards.

Vers 10h35, l‘action Alcatel-Lucent perd 2,04% à 1,916 euro. Depuis le début de l‘année, le titre a grimpé de 21,2%.

“Les résultats sont décevants, la perte opérationnelle est importante par rapport aux attentes du consensus”, commente Vincent Rech, analyste chez Société Générale.

“Parmi les autres éléments négatifs, le cash flow opérationnel, à -370 millions, n‘est pas bon, et les pensions sont restées en déficit alors que l’évolution des taux d‘intérêt aurait dû leur être plus favorable.”

FINANCEMENTS TOUJOURS ADEQUATS

Le déficit de la couverture financière des retraites des salariés américains de Lucent, avec qui Alcatel a fusionné en 2006, s‘est alourdi à 545 millions d‘euros fin mars contre 429 millions trois mois plus tôt, alors que le marché espérait un trou temporaire.

La couverture des retraites affichait un excédent de 2,997 milliards à la fin septembre 2008. Alcatel-Lucent a indiqué que le déficit du premier trimestre reflétait “principalement une baisse des actifs du plan”.

La dette nette du groupe s‘est alourdie à 841 millions d‘euros à la fin mars, contre 389 millions trois mois plus tôt, conséquence notamment de la perte opérationnelle du trimestre écoulé et des plans de restructuration en cours.

L’équipementier télécoms, qui table sur 750 millions d‘euros de réductions de coûts sur une base annualisée d‘ici le 4e trimestre, a précisé avoir supprimé sur les trois derniers mois 290 postes de managers sur les 1.000 prévus et réduit de 770 le nombre de ses sous-traitants, sur un objectif de 5.000.

Son concurrent suédois Ericsson (ERICb.ST), numéro un mondial pour les réseaux de téléphonie mobile, a fait état fin avril d‘un résultat brut moins bon que prévu et prévenu qu‘il pourrait avoir besoin de liquidités.

Alcatel-Lucent disposait quant à lui à la fin du trimestre de 3,3 milliards d‘euros de trésorerie et de valeurs mobilières de placement.

“Nos financements sont très adéquats, je ne juge donc pas qu‘une augmentation de capital soit nécessaire à ce stade”, a déclaré le directeur financier du groupe Paul Tufano.

Il a également cité le complément de prix de 130 millions d‘euros que le groupe recevra ce trimestre-ci en application d‘une clause d‘indexation sur les bénéfices futurs relative à la vente de ses activités satellitaires à Thales (TCFP.PA) en 2007. Alcatel-Lucent a également indiqué que la vente prévue de sa participation de 20,8% dans Thales à Dassault Aviation (AVMD.PA) pour 1,6 milliard d‘euros avait reçu les autorisations nécessaires et devrait être finalisée au deuxième trimestre.

Édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below