28 février 2008 / 14:43 / il y a 10 ans

BAT achète les cigarettes de son concurrent ST pour £2 milliards

LONDRES, 28 février (Reuters) - British American Tobacco, deuxième cigarettier mondial, va racheter les activités de cigarettes de son concurrent danois Skandinavisk Tobakskompagni (ST) pour deux milliards de livres (2,6 milliards d‘euros).

BAT (BATS.L), qui a racheté le groupe public turc de tabac Tekel vendredi, acquiert 100% des actifs dans les cigarettes du groupe danois et certaines de ses activités de tabac à rouler, dans une opération qui devrait faire progresser immédiatement son bénéfice.

“Les bonnes nouvelles vont par trois”, estime Erik Bloomquist, analyste chez JP Morgan, avec des résultats de BAT supérieurs au consensus, des réductions de coûts et le rachat de ST.

BAT détient les marques comme Kent, Dunhill, Lucky Strike et Pall Mall.

Les actifs rachetés par BAT représentent 60% des ventes de cigarettes en Scandinavie, emmenés par la marque Prince, et l‘accord permettra au britannique de prendre une position de leader au Danemark et en Norvège, ainsi qu‘environ un tiers des marchés suédois et polonais de cigarettes.

Cette opération va accroître d‘environ 30 milliards de cigarettes les ventes annuelles de BAT, qui atteignaient les 684 milliards d‘unités en 2007. Les ventes du turc Tekel avoisinent elles les 32 milliards de cigarettes.

BAT paye les activités de ST 11,2 fois les résultats du dernier exercice connu, contre 11,4 fois pour Tekel.

L‘accord prévoit que BAT apporte ses 32,35% dans ST et 1,15 milliard de livres en cash, pour atteindre un prix de rachat de deux milliards de livres. Le britannique devrait économiser avec ce rachat environ 60 millions de livres par an d‘ici 2011.

“Cette transaction transforme notre participation minoritaire dans un groupe diversifié en un plein contrôle d‘activités très rentables dans les cigarettes, avec de solides positions de marché”, commente le directeur général de BAT, Paul Adam, dans un communiqué.

BPA EN HAUSSE

BAT a par ailleurs fait état d‘un bénéfice par action ajusté en progression de 11% à 108,53 pence en 2007, porté par ses marques phares comme Kent et Pall Mall et dépassant la fourchette d‘estimations de 105,8-108,4 pence des analystes et leur consensus de 107,4.

BAT, deuxième cigarettier mondial derrière l‘américain Altria (MO.N), a enregistré une baisse de 1% de ses ventes de cigarettes en volume, à périmètre comparable, alors qu‘il prévoyait une hausse de 1 à 1,5%.

Le groupe a relevé de 18% son dividende à 66,2 pence par titre pour 2007 et réduit son objectif de rachat d‘actions pour 2008 à 400 millions de livres, contre 750 millions en 2007, pour maintenir sa note de crédit après ses deux récentes acquisitions.

BAT a ajouté prévoir de réduire ses coûts mondiaux de plus de 800 millions de livres sur les cinq ans à 2012, un objectif supérieur à celui de la plupart des analystes.

Le groupe n‘a pas souhaité s‘exprimer sur des réductions éventuelles du nombre de ses 47 usines dans le monde ou de celui de ses 55.000 employés.

Le titre BAT cède 1,03% à 19,19 livres vers 14h20 GMT sur le LSE, avec un ratio cours/bénéfice 2008 d‘environ 15,7 proche de celui de son concurrent Imperial Tobacco IMT.L./SD

David Jones, version française Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below