2 février 2009 / 07:43 / il y a 9 ans

LEAD 2 Ryanair, en perte au T3, sera bénéficiaire sur l'exercice

* Le résultats 2009-10 sera plus élevé que celui de 2008-09

* L‘action monte en Bourse

par Andras Gergely et John Bowker

DUBLIN/LONDRES, 2 février (Reuters) - La compagnie aérienne Ryanair (RYA.I) a été déficitaire au titre du troisième trimestre 2008-2009, tout en annonçant qu‘elle serait bénéficiaire sur l‘exercice ainsi que sur le suivant, grâce à la baisse des cours du pétrole.

La compagnie irlandaise à bas coûts, qui vient de renoncer à lancer une offre sur Aer Lingus AERL.I, a accusé une perte nette ajustée de 101,5 millions d‘euros sur les trois mois à fin décembre, un chiffre à comparer au bénéfice de 35 millions d‘euros réalisé au même trimestre 2007-2008.

Les analystes financiers attendaient en moyenne une perte de 106,8 millions, selon Reuters Estimates.

Le groupe anticipe désormais une perte moins importante que prévu au quatrième trimestre en raison de la baisse du prix du carburant, ce qui lui a permis de relever sa prévision pour la totalité de l‘exercice à un bénéfice net compris dans une fourchette de 50 à 80 millions d‘euros, alors qu‘elle prévoyait auparavant d’être à l’équilibre.

“Nous ne sommes pas satisfaits d’être en perte au troisième trimestre mais nous sommes plus content avec les prévisions. Après un profit modeste cette année, nous pensons renouer avec un résultat plus important l‘an prochain”, a déclaré à Reuters le directeur général adjoint de la compagnie, Michael Cawley.

En Bourse, Ryanair gagnait 5,2% à Londres et près de 5% à Dublin en début d‘après-midi.

Cela fait suite à une augmentation de la prévision de résultat de son concurrent à bas coût EasyJet (EZJ.L) le mois dernier, tandis que les deux grandes compagnies aériennes British Airways BAY.L et Air France-KLM (AIRF.PA) émettaient toutes deux des avertissements sur leurs résultats.

BAISSE ATTENDUE DU PRIX DES BILLETS

La perte de Ryanair au troisième trimestre est le résultat de sa stratégie de couverture de ses frais de carburants à plus de 1.100 dollars la tonne alors que les prix baissaient. Mais Michael Cawley a indiqué que 75% du carburant avaient été couverts à 660 dollars la tonne pour le premier semestre de l‘exercice 2009-2010.

“C‘est nettement mieux que pour nos concurrents”, a assuré Michael Cawley. Il a précisé que si les prix de 660 dollars étaient maintenus, la compagnie pourrait économiser 500 millions d‘euros sur sa facture en carburant cette année.

Ryanair s‘attend à ce que le prix des billets baisse de plus de 10% l‘an prochain, voire plus si la récession venait à s‘aggraver. Le groupe ne pense pas donner de prévision précise pour l‘exercice 2009-2010 tant que les perspectives en la matière ne se seront pas éclaircies.

“Plus longue et plus forte sera cette récession, le mieux ce sera pour les producteurs à bas coûts dans tous les secteurs”, a déclaré le directeur général de Ryanair Michael O‘Leary.

“Comme Lidl, Aldi, Ikea et McDonalds (MCD.N), Ryanair est producteur à plus bas coûts, et de loin, dans le secteur aérien européen. Nous sommes partis pour une forte croissance du trafic et des profits pour l‘année qui vient parce que la récession contraint des millions de passagers à se centrer sur les prix”, a-t-il ajouté.

Le directeur financier du groupe Howard Millar a toutefois précisé que le bénéfice 2009-2010 serait “plus élevé” que celui de 2008-2009.

Ryanair ne devrait pas en principe faire de nouvelle offre sur Aer Lingus.

Andreas Gergely, version française Benoît Van Overstraeten et Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below