23 avril 2008 / 13:03 / il y a 10 ans

LEAD 1 GlaxoSmithKline - Résultat affecté par les génériques

LONDRES, 23 avril (Reuters) - GlaxoSmithKline (GSK.L) a annoncé mercredi une baisse de 5% de son bénéfice au premier trimestre, affecté par le recul des ventes de son traitement contre le diabète Avandia et par la concurrence des génériques.

Cette baisse du bénéfice a cependant été moins forte que prévu, grâce à la forte progression des ventes de médicaments sans ordonnance.

RESULTATS

Bénéfice d‘exploitation de 2,05 milliards de livres sterling (2,55 milliards d‘euros).

Chiffre d‘affaires +2% à 5,69 milliards de livres.

BPA de 25,6 pence (consensus Reuters Estimates: 24,5p).

DETAILS

Les ventes d‘Avandia ont chuté de 56% car un rapport américain datant de mai dernier établissait un lien entre le médicament et une hausse du risque de crise cardiaque.

Glaxo insiste sur la sûreté de l‘Avandia mais Jean-Pierre Garnier, directeur général du groupe pour encore un mois, a dit qu‘on ne pouvait savoir si le médicament pourrait se remettre de ce rapport.

Les génériques ont eux pesé sur les ventes du Coreg, un traitement des troubles cardiaques, mais une forte croissance des vaccins et de la parapharmacie a compensé. Ce qui a conforté la direction dans sa décision de conserver un groupe diversifié alors que certains actionnaires demandent un éclatement du groupe.

DECLARATION

Jean-Pierre Garnier a jugé la performance “honorable” en dépit des interrogations sur l‘inocuité de l‘Avandia qui ont poussé bon nombre de malades et de médecins à arrêter le traitement.

PREVISION

Le deuxième groupe pharmaceutique mondial a confirmé sa prévision prudente suivant laquelle le BPA diminuera de quelque 5% en 2008, à taux de change constant.

CONTEXTE

D‘autres grands laboratoires ont publié des résultats mitigés ces dernières semaines, témoignage d‘un ralentissement des ventes au niveau mondial et d‘un resserrement des marges.

Glaxo s‘appuie sur un vaste éventail de médicaments nouveaux, dont 157 projets au stade clinique. Certains médicaments toutefois ont tardé à atteindre le marché, plus qu‘on ne le pensait, et le laboratoire britannique s‘emploie également à diversifier sa gamme de produits via des acquisitions.

La dernière en date date seulement de mardi. L‘américain Sirtris Pharmaceuticals SIRT.O, qui développe un médicament basé sur l‘agent actif du vin rouge, a accepté une offre de 720 millions de dollars.

Concernant la recherche, Glaxo veut satisfaire les autorités américaines concernant le Cervarix, un vaccin contre le cancer du col de l‘utérus sur lequel le groupe fonde les plus grands espoirs, durant le deuxième trimestre.

BOURSE

L‘action gagne 0,82% à 1.111p à 12h51 GMT. Elle a perdu 40% depuis la création du groupe voici sept ans, reflet d’éléments particuliers mais aussi d‘une dévalorisation générale du secteur. Elle se traite actuellement à moins de 11 fois le BPA prévu en 2009.

/SD/WYE

Ben Hirschler, version française Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below