19 décembre 2007 / 14:40 / il y a 10 ans

LEAD 4 Morgan Stanley, dans le rouge, sera renfloué par la Chine

(actualisé avec des précisions sur les titres souscrits par CIC, cours de Bourse et révision du cours objectif de Banc of America)

NEW YORK, 19 décembre (Reuters) - Morgan Stanley (MS.N) a publié mercredi une lourde perte trimestrielle après avoir inscrit dans son bilan des dépréciations de 9,4 milliards de dollars (6,5 milliards d‘euros), un montant supérieur aux estimations, et a annoncé l‘entrée à son capital du fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC).

* RESULTATS: la deuxième banque d‘investissement américaine affiche pour le trimestre clos le 30 novembre une perte des activités poursuivies de 3,59 milliards de dollars, soit 3,61 dollars par action.

Ce résultat est à comparer à un bénéfice de 1,98 milliard de dollars (1,87 dollar/action) pour la période correspondante de l‘an dernier.

Les résultats opérationnels prennent en compte la scission, effective depuis juillet, de la filiale Discover Financial Services (DFS.N).

* DEPRECIATIONS: le mois dernier, Morgan Stanley avait annoncé 3,7 milliards de dollars de dépréciations sur son exposition aux crédits hypothécaires à risque aux Etats-Unis et aux produits financiers liés à ces crédits. Mercredi, la banque a révélé 5,7 milliards de dollars de dépréciations supplémentaires. Au total, ces dépréciations ont amputé le résultat de 5,80 dollars par action.

Sur le nouveau montant total de dépréciations, 7,8 milliards de dollars correspondent à des positions liées au subprime, qui se sont encore dégradées depuis l‘avertissement lancé le 7 novembre par la banque. Le reste des dépréciations - 1,6 milliard - correspond à d‘autres créances, notamment des crédits immobiliers commerciaux et des prêts Alt-A, moins risqués que les subprimes.

L‘exposition directe nette du groupe au marché “subprime” a été ramenée à 1,8 milliard de dollars au 30 novembre, contre 10,4 milliards de dollars fin août.

* CAPITAL: pour renforcer ses fonds propres affaiblis par les dépréciations, Morgan Stanley a conclu la vente à China Investment Corp d‘environ cinq milliards de dollars d‘obligations concertibles en actions ordinaires. Cet investissement équivaut à une participation de 9,9% au plus.

La banque versera à CIC un coupon annuel de 9%, soit environ 7% après impôt, sur ces obligations.

CIC sera un actionnaire passif et ne jouera aucun rôle, ni au conseil d‘administration, ni au sein de la direction, précise la banque.

A Pékin, CIC a déclaré que sa prise de participation se fondait sur les perspectives de croissance de Morgan Stanley et qu‘elle correspondait à sa stratégie d‘allocation d‘actifs.

“CIC pense que Morgan Stanley dispose d‘un potentiel de croissance à long terme, particulièrement dans ses activités de banque d‘investissement, de gestion d‘actifs et de gestion de fortune, ainsi que dans de nouvelles opportunités de développement sur les marchés émergents”, déclare le fonds dans un communiqué.

* PRODUIT NET BANCAIRE: le PNB a été négatif de 450 millions de dollars au quatrième trimestre de l‘exercice, alors qu‘il avait atteint 7,85 milliards sur la même période l‘an dernier.

* CONSENSUS: Les analystes financiers anticipaient en moyenne une perte par action de 39 cents pour un PNB de 4,1 milliards de dollars selon Reuters Research.

* REACTIONS: Fitch Ratings a confirmé sa note AA- sur Morgan Stanley après les annonces de mercredi. L‘agence souligne que la perspective de la note reste négative mais accueille “favorablement” l‘entrée au capital de CIC et estime qu‘une partie des pertes annoncées pourraient être récupérées.

S&P a placé quant à elle ses notes crédit “AA-/A-1+” de la banque et de toutes les entités associées sous surveillance avec implication négative. “Les résultats désastreux de Morgan Stanley renforcent notre inquiétude en ce qui concerne sa direction stratégique et son appétit pour le risque.”

* COMMENTAIRES DE LA DIRECTION: Le directeur financier Colm Kelleher a déclaré au cours d‘un entretien que les perturbations sur le marché du crédit devraient perdurer pendant encore plusieurs trimestres.

Il a ajouté que Morgan Stanley allait suspendre ses rachats d‘actions et lancer un audit de ses effectifs mondiaux.

Au cours de la téléconférence consacrée aux résultats, le directeur général John Mack a dit s‘attendre à des temps difficiles sur le court terme. “L‘activité de crédit immobilier va être réduite de manière spectaculaire”, a-t-il déclaré, ajoutant toutefois que des opportunités demeuraient dans d‘autres segments de l‘activité obligataire de Morgan Stanley ainsi que dans la banque d‘investissement.

* CONTEXTE: les pertes annoncées mercredi sont les premières subies par le groupe depuis l‘arrivée à sa tête de John Mack en 2005. Mack avait depuis mis en oeuvre une stratégie incitant la banque à prendre davantage de risques et à se développer dans de nouvelles activités, comme les crédits hypothécaires, dans le but de combler le retard accusé sur Goldman Sachs (GS.N).

* BOURSE: L‘action Morgan Stanley a perdu 29% ces deux derniers mois en raison des pertes subies sur le marché du crédit. Mercredi, il a fini en hausse de 4,18% à 50,08 dollars.

Il était monté en juin à plus de 75 dollars.

Banc of America a annoncé mercredi soir qu‘elle avait abaissé son objectif de cours de 79 à 68 dollars. Le bureau d’études reste à “achat”. /GG/WYE/MA/MB

Joseph Giannone, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below