17 avril 2008 / 11:35 / il y a 10 ans

LEAD 2 Nokia - Les prévisions sur le marché plombent l'action

par Tarmo Virki

HELSINKI, 17 avril (Reuters) - Nokia NOK1V.HE, leader mondial des téléphones mobiles, a annoncé jeudi anticiper une baisse du marché mobile en euros cette année, prévision qui lui a valu une chute de son cours de Bourse.

Le groupe finlandais a publié un bénéfice en hausse conforme aux prévisions au premier trimestre mais une baisse plus importante que prévu du prix de vente moyen de ses téléphones a également affecté son titre. Ce prix de vente était de 79 euros contre 83 euros le trimestre précédent et un consensus de 81 euros.

Le directeur financier Rick Simonson estime que les effets de change pourraient avoir un impact négatif sur le prix de vente moyen au deuxième trimestre.

RESULTATS. Avant exceptionnels, le bénéfice par action est, comme prévu, de 0,38 euro contre 0,26 euro un an auparavant. Mais en incluant ces éléments, le BPA retombe à 0,32 euro et manque le consensus en raison de charges exceptionnelles supérieures aux pronostics.

CHIFFRE D‘AFFAIRES. Il a augmenté à 12,66 milliards d‘euros contre 9,86 milliards et un consensus de 12,65 milliards. Nokia a vendu 115,5 millions de téléphones portables au cours du trimestre, plus que ses trois premiers concurrents réunis, soit une hausse de 27% par rapport à l‘an passé.

Il a évalué sa part de marché mondiale à 39,0%, moins que les 39,7% attendus en moyenne par les analystes.

La croissance des ventes a été de 40% en Asie et de 63% en Amérique latine. Mais en Amérique du Nord, les ventes ont chuté de 46%.

NOKIA SIEMENS NETWORKS [NSN.UL]

La coentreprise de matériel télécoms avec Siemens (SIEGn.DE) a dégagé une perte moins importante que prévu de 74 millions d‘euros mais Nokia dit à présent ne plus attendre la moindre croissance de ce segment cette année.

Il anticipait auparavant une “croissance très légère” mais depuis le fort affaiblissement du dollar a produit ses effets.

Par ailleurs Rick Simonson estime que “les charges de restructuration de NSN seront plus élevées au deuxième trimestre qu‘au premier”.

PREVISIONS. Le marché du mobile en euro fléchira en 2008, tandis que la forte expansion des marchés émergents permettra une croissance de 10% en volume.

“Le changement par rapport à notre précédente prévision sur la croissance du marché en valeur reflète l‘impact négatif de l‘affaiblissement récent du dollar américain, du ralentissement économique général aux Etats-Unis et celui éventuellement à venir en Europe”, précise le groupe dans son communiqué de résultats.

“La croissance de l‘industrie sera portée par les marchés émergents, avec une forte croissance dans des marchés tels que l‘Inde, la Chine, le Brésil et l‘Afrique”, explique le directeur général Olli-Pekka Kallasvuo.

Pour ce qui concerne l‘Europe occidentale, “elle semble se chercher une direction”, ajoute Kallasvuo, en revanche les perspectives de développement sont bonnes en Europe orientale, “en Russie et surtout dans les pays eurasiens”.

Par ailleurs, Nokia dit ne pas avoir constaté une réduction par les opérateurs télécoms de leurs investissements en dépit du ralentissement économique.

“Nous n‘avons rien constaté de tel”, a dit Rick Simonson à Reuters. “Certes ce n‘est pas un marché facile mais il n‘est pas devenu négatif, absolument pas”.

Le nombre de combinés terminés attendant d’être mis en vente reste à un niveau normal pour Nokia comme pour tout le reste de l‘industrie, a ajouté Simonson.

Concernant les coûts de production, Simonson a déclaré : “Soyons bien clairs. Globalement, nos coûts de production baissent régulièrement. Nous avons des objectifs très précis et nous tâchons de les atteindre; nous avons montré trimestre après trimestre, année après année, que nous sommes meilleurs que quiconque à ce niveau”.

REACTIONS. “Le principal point est la prévision d‘une baisse du marché du mobile en valeur en euros”, estime Janne Rantanen, analyste chez Carnegie.

“La possibilité d‘un ralentissement économique plus marqué en Europe est ce qui nous inquiète. L‘Europe, principal marché de Nokia, ralentit et le groupe en fournit une preuve claire. Les chiffres de résultats étaient eux bons”.

BOURSE. L‘action Nokia a clôturé en baisse de 13,55% à 18,12 euros jeudi à la Bourse d‘Helsinki. /SD/WYE

Version française Wilfrid Exbrayat et Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below