17 avril 2008 / 06:35 / il y a 10 ans

LEAD 2 Roche déçoit avec son C.A. au T1, le Tamiflu en cause

ZURICH, 17 avril (Reuters) - Roche Holding ROG.VX a fait état jeudi d‘un chiffre d‘affaires inférieur aux attentes pour son premier trimestre 2008, le ralentissement des commandes de Tamiflu se faisant particulièrement sentir.

Le bon de jouissance chute de près de 3,5% vers 7h30 GMT, plombant dans la foulée l‘indice des valeurs vedettes .SSMI qui recule de 0,22%.

Les ventes ont reculé de 4% à 10.855 millions de francs suisses mais ont progressé de 2% en monnaies locales, précise le groupe pharmaceutique dans un communiqué. Les marchés attendaient 11.454 millions.

Dans la division Pharma, le chiffre d‘affaires a reculé de 6% à 8.568 millions mais grimpé de 1% en monnaies locales, restant toutefois loin du consensus de 9.123 millions.

Même déception dans les activités Diagnostics, dont les ventes ont grimpé de 3% à 2.287 millions et de 9% en monnaies locales alors que les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur 2.317 millions.

Roche rappelle que son premier trimestre 2007 avait bénéficié des ventes de Tamiflu, lorsque les pouvoirs publics dans le monde constituaient des stocks en vue d‘une éventuelle pandémie. Sans cette variable,le chiffre d‘affaires du groupe aurait progressé de 9% en monnaies locales.

Pour la période sous revue, les ventes de Tamiflu ont chuté de 64% à 278 millions de francs, mais les taux de croissance à deux chiffres de divers produits clés font plus que compenser les commandes exceptionnelles de Tamiflu passées l‘année dernière, précise Roche.

Le laboratoire bâlois cite notamment son portefeuille oncologique, qui génère plus de la moitié des ventes de la division Pharma. Avastin a enregistré une progression de 35%, loin devant Tarceva (+28%), Mabthera (+17%) ou encore Herceptin (+11%).

Michael Howarth à la Banque cantonale de Zurich salue la croissance à deux chiffres de ces médicaments vedettes. “C‘est même l’élément déterminant”, explique-t-il dans une note de recherche.

“Les ventes sont clairement une déception”, estime pour sa part Denise Anderson chez Landsbanki Kepler, ajoutant que la chute des commandes de Tamiflu s‘est fait également sentir chez la filiale japonaise Chugai (4519.T), dont les ventes ont reculé de 23% en monnaies locales.

Pour l‘ensemble de l‘exercice, Roche confirme ses prévisions et s‘attend toujours à une croissance se situant dans le haut de la fourchette à un chiffre au niveau du groupe, avec une progression des ventes supérieure à celle du marché dans ses deux divisions.

Le groupe vise également un bénéfice par action (BPA) au moins du niveau record de 2007 à taux de change constants. “Roche est bien parti pour atteindre les objectifs annoncés pour 2008”, explique le nouveau directeur général, Severin Schwan. cité dans le communiqué.

Il a également indiqué lors d‘une téléconférence que son groupe était prêt à saisir les opportunités qui se présenteraient dans le secteur de la biotechnologie. /PS/SK

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below