16 avril 2008 / 14:58 / dans 10 ans

LEAD 1 Coca-Cola dépasse les attentes, l'international en pointe

NEW YORK, 16 avril (Reuters) - Coca-Cola (KO.N) a fait état mercredi d‘une hausse de son bénéfice net au premier trimestre, la bonne tenue tenue des ventes à l‘international, avec un effet de change favorable, du numéro un mondial des boissons non-alcoolisées ayant compensé de piètres performances commerciales aux Etats-Unis.

BENEFICE. Le bénéfice net du groupe d‘Atlanta a progressé de 19% à à 1,50 milliard de dollars au cours du trimestre clos le 28 mars, soit 64 cents par action, contre 1,26 milliard, ou 54 cents par titre, un an plus tôt.

Le bénéfice par action ressort à 67 cents si on exclut une charge exceptionnelle de trois cents liée à des restructurations et à des dépréciations d‘actifs.

Le consensus Reuters était inférieur, avec un BPA de 63 cents.

CHIFFRE D‘AFFAIRES. Le chiffre d‘affaires net a crû de 21% à 7,38 milliards d‘euros, dépassant le consensus d‘analystes de 6,90 milliards, selon Reuters Estimates. Mais la progression n‘aurait été que de 12% sans des effets de change favorables, après conversion d‘euros et d‘autres devises en dollars.

Des acquisitions d‘embouteilleurs et des ventes accrues de concentrés de boissons ont chacun contribué à une hausse de cinq points de pourcentage du CA, deux autres points provenant de hausses de prix et d‘une structure de prix favorable avec davantage de produits plus coûteux.

PREVISIONS. Coca-Cola s‘attend à ce que des effets de change favorables se traduisent par une progression tournant autour de 5% de son résultat opérationnel 2008.

Gary Fayard, directeur financier du groupe, a précisé dans une conférence téléphonique avec des analystes que le groupe étudiait la possibilité de réinvestir une partie de ses bénéfices de cette année tirés des effets de change dans des programmes de marketing et d‘accroissement de la productivité.

Fayard s‘attend en outre à une quasi-stabilité des coûts des matières premières pour le groupe cette année mais à une progression de ceux-ci pour l‘ensemble des intervenants, qui incluent des embouteilleurs comme Coca-Cola Enterprises CCE.N.

VENTES EN VOLUME. Elles ont globalement progressé de 6% au premier trimestre, portées par une hausse de 7% sur les marchés internationaux.

Les ventes en volume ont été stables en Amérique du Nord, a précisé Coke, qui a évoqué “des défis de l’économie américaine”.

Ces ventes ont crû de 3% dans l‘Union européenne et bénéficié de la progression dans des zones émergentes: de 9% en Amérique latine, de 10% dans la région Pacifique et de 13% dans celle d‘Eurasie, qui rassemble l‘Inde, la Turquie, la Russie et Europe de l‘Est. Ces ventes ont par contre reculé de 1% en Afrique.

VENTES PAR BOISSONS. Les ventes en volume de la branche des boissons gazeuses, qui inclut Coca-Cola, Sprite et Fanta, ont crû de 3%, alors que celles des boissons non gazeuses, comme l‘eau en bouteille Dasani, le jus d‘orange Minute Maid et l‘eau vitaminée Glaceau, ont bondi de 17%.

COURS DE BOURSE. Le titre Coca-Cola gagne 0,11% à 61,01 dollars vers 14h20 GMT sur le Nyse./BVO/SD

Martinne Geller, version française Benoit Van Overstraeten et Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below