16 avril 2008 / 22:07 / dans 10 ans

IBM relève son objectif de bénéfice annuel, l'action monte

SAN FRANCISCO, 16 avril (Reuters) - IBM (IBM.N) a publié mercredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé ses objectifs pour 2008, des annonces saluées en Bourse et jugées de bon augure pour le secteur technologique malgré le ralentissement économique engagé aux États-Unis.

RESULTATS

Le numéro un mondial des services informatiques a fait état d‘un bond de 26% de son bénéfice net au premier trimestre à 2,32 milliards de dollars, soit 1,65 dollar par action, contre 1,84 milliard (1,21 dollar) un an plus tôt.

Son chiffre d‘affaires a progressé dans l‘intervalle de 11% à 24,5 milliards de dollars. Les effets de changes ont contribué à hauteur de sept points de pourcentage à cette croissance du C.A.

Les analystes tablaient en moyenne sur un BPA de seulement 1,45 dollar et sur un chiffre d‘affaires de 23,7 milliards de dollars, selon le consensus établi par Reuters Estimates.

La marge brute totale s‘est améliorée à 41,5% contre 40,2% un an plus tôt.

PREVISIONS

IBM a révisé en hausse son objectif de bénéfice par action pour l‘ensemble de l‘exercice à au moins 8,50 dollars, alors qu‘il visait en février au moins 8,25 dollars.

“Notre sentiment est bon en ce qui concerne le reste de l‘année”, a déclaré le directeur général Samuel Palmisano dans le communiqué de résultat.

BOURSE

En après-Bourse, l‘action gagnait 3% à 124,40 dollars, après avoir clôturé la séance en hausse de 2,8%.

DIVISIONS

Le géant américain a enregistré une performance particulièrement vigoureuse dans ses activités de services technologiques, de conseil et de logiciels.

Le chiffre d‘affaires dans les services professionnels a grimpé de 17,4%, celui des services technologiques a progressé de 17,2% et le C.A. des logiciels, l‘activité la plus profitable d‘IBM, a augmenté de 14%.

Dans les systèmes (serveurs et stockage de données), les ventes ont en revanche diminué de 6,7% en valeur.

COMMENTAIRES D‘ANALYSTES

“C‘est formidable pour Wall Street, formidable pour les technologiques. IBM est un baromètre de tout ce qui se rapporte à la technologie dans le monde, en particulier dans le domaine des services” - Ted Parrish, co-gérant chez Henssler Equity Fund.

“L‘ampleur du dépassement par rapport au consensus est inattendue. On observe de la vigueur dans toutes leurs lignes d‘activité. Les États-Unis pèsent, c‘est certain, mais ne représentent que 35% du chiffre d‘affaires. Le groupe s‘est vraiment bien positionné en prévision d‘un accès de faiblesse du marché américain” - Zach Rosenstock, analyste chez Wayne Hummer Wealth Management. /GG

Philip Gollner, version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below