14 avril 2008 / 06:27 / dans 10 ans

LEAD 3 Danone-Forte hausse du CA au T1, objectifs 2008 confirmés

(Actualisé avec commentaires d‘analystes, cours §5-7, commentaire sur Wahaha, derniers paragraphes)

par Noëlle Mennella

PARIS, 14 avril (Reuters) - Danone (DANO.PA) a accru ses ventes de 18,7% au premier trimestre 2008 sous l‘impulsion des produits laitiers frais dont les prix ont été relevés pour contrebalancer la hausse du coût des matières premières.

Dans un communiqué publié lundi, le groupe agroalimentaire souligne “le dynamisme des nouvelles divisions Nutrition Infantile et Nutrition Médicale” qui “illustre la fluidité et la qualité du processus d‘intégration mené par les équipes depuis l‘acquisition de Numico” NUMCc.AS, le fabricant néerlandais d‘aliments pour bébé.

Franck Riboud, le président directeur général de Danone ajoute que la “performance des trois premiers mois de l‘année” permet à Danone d’être “confiant” dans sa capacité à atteindre ses objectifs annuels pour 2008 “tant en terme de croissance que de rentabilité”.

Le chiffre d‘affaires global du premier trimestre est ressorti à 3.760 millions d‘euros (+18,7%). La croissance de l‘activité a été de 11,4% à périmètre et taux de change constants. La progression sur le premier trimestre est due pour 3% à un effet volume et 8,4% à un effet valeur.

“C‘est un très bon premier trimestre. Les ventes sont très proches de nos attentes et dans le haut du consensus”, commente François Digard (Natexis Securities).

HAUSSE DES PRIX

En Bourse, l‘action Danone progressé de 1,70% à 56,26 euros vers 11h15, tandis que le CAC 40 cédait 0,35% et que l‘indice sectoriel européen .SX3P était stable.

Chez CM-Securities, François-Xavier Archambault dit apprécier “les bons résultats de Danone” qui traduisent une “harmonisation” entre ses activités historiques et celles acquises avec Numico.

Danone est le n°1 mondial des produits laitiers frais et le n°1 dans l‘eau en bouteille, ex-aequo avec Nestlé NESN.VX.

Les produits laitiers ont enregistré une croissance de leurs ventes à données comparables de 10,5% à 2.179 millions d‘euros.

Dans ce pôle, qui enregistre une progression à deux chiffres pour le cinquième trimestre consécutif, “toutes les principales zones géographiques ont mis en place les hausses de tarifs pour contrebalancer les effets négatifs de la hausse des coûts des matières premières en 2008”, observe Danone.

Il précise en revanche que la progression des eaux (+7% à 695 millions) a été essentiellement alimentée par des volumes élevés (+6,8%), avec un effet valeur limité (+0,2%).

“La nutrition infantile” a vu ses ventes croître de 18,8% à 683 millions, l‘effet valeur élevé (+12,5%) résultant de l‘effet plein des hausses de prix successifs mises en place à partir du deuxième semestre 2007.

Dans “la nutrition médicale” (+14,6% à 203 millions), Danone souligne que “la solidité de la performance en volumes (+6,3%) témoigne de la force des marques et la fidélité des consommateurs”.

Toutes les régions du monde ont contribué positivement aux performances du groupe agroalimentaire avec une hausse à données comparables de 8,5% en Europe à 2.394 millions, un gain de 18,5% à 445 millions en Asie et de 15,8% à 921 millions dans le reste du monde.

LES DISCUSSIONS CONTINUENT AVEC WAHAHA

Pour 2008, Danone table toujours sur une croissance organique de ses ventes comprise entre 8 et 10%, une amélioration de sa marge opérationnelle (Ebit) d‘au moins 30 points de base (à périmètre et taux de change constants) et un gain de son bénéfice net par action d‘au moins 15%.

S‘agissant du conflit entre Danone et son partenaire chinois Wahaha, Emmanuel Faber, directeur général délégué du groupe français, a déclaré que celui-ci restait “optimiste de façcon réaliste” dans sa capacité à trouver une solution à ce conflit.

Lors d‘une conférence téléphonique il a rappelé que Danone voulait “un accord durable et non à court terme” avec son partenaire chinois avec qui il dit avoir des discussions “actives”. “Il y a eu des tensions, il y en aura encore. Ca prendra du temps”, a-t-il ajouté.

Le quotidien Les Echos a écrit lundi que Danone avait mis fin vendredi à ses discussions amiables avec son partenaire chinois Wahaha sans trouver d‘issue à leur différend.

Déjà prolongés à plusieurs reprises, les pourparlers, entamés en décembre dernier, doivent permettre de rapprocher les points de vue des deux partenaires, qui s‘affrontent depuis 2006 au sein de leur coentreprise de fabrication de boissons sous la marque Wahaha.

Danone reproche à Zong Qinghou, le fondateur de Wahaha, d‘avoir développé en marge des structures légales de la coentreprise franco-chinoise plusieurs dizaines d‘usines fabriquant des boissons de la marque Wahaha sans pourtant reverser les profits de ces sites à la coentreprise détenue à 51% par le groupe français. /NM

Pour lire le tableau des résultats, voir [ID:nPAT008918]

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below