13 mai 2008 / 08:52 / il y a 10 ans

StatoilHydro - Les records du pétrole dopent les résultats du T1

OSLO, 13 mai (Reuters) - Le groupe pétrolier norvégien StatoilHydro (STL.OL) a fait état de résultats meilleurs que prévu pour le premier trimestre 2008, à la faveur des niveaux record atteints par les cours du pétrole et d‘une augmentation de la production.

Le titre StatoilHydro, qui a toutefois mis en garde contre une hausse de ses coûts de production, avançait vers 8h50 GMT de 1,29% à 196,30 couronnes alors que l‘indice des valeurs pétrolières européennes .SXEP reculait dans le même temps de 0,57%.

RESULTAT

Le résultat opérationnel (Ebit) de StatoilHydro s‘est établi à 51,4 milliards de couronnes norvégiennes (6,5 milliards d‘euros) sur les trois premiers mois de l‘année, contre 34,5 milliards il y a un an et une prévision moyenne des 21 analystes interrogés par Reuters de 50,3 milliards.

PRODUCTION

La production s‘est établie à 1,89 million de barils équivalent pétrole par jour (bep/j) sur la période, contre 1,81 million il y a un an et une estimation moyenne de 1,855 million.

StatoilHydro a ainsi enregistré une hausse de 4% de sa production d‘hydrocarbures sur la période, alors que celle de Shell (RDSa.L) n‘a progressé que de 0,4%, que celles de BP (BP.L) et de Total (TOTF.PA) ont stagné et que celle d‘ExxonMobil (XOM.N) a baissé de 5,6%.

DECLARATION

StatoilHydro a noté que la hausse de ses résultats était notamment le fait de l‘augmentation des prix du pétrole et du gaz, de la plus-value réalisée sur la vente de certains actifs et d‘un effet de change favorable.

COMMENTAIRE

“Le résultat opérationnel est meilleur que prévu, la production est nettement meilleure qu‘attendu. A première vue, les résultats récurrents paraissent très solides”, a estimé Kjetil Bakken, analyste chez Fondsrfinans.

COUTS DE PRODUCTION

La plus importante entreprise norvégienne en termes de capitalisation boursière a précisé que ses coûts de production avaient atteint 41,9 couronnes par baril (ou équivalent) sur 12 mois à fin mars, contre 29,3 couronnes sur 12 mois à fin mars 2007.

“Les coûts de production par baril ou équivalent ont augmenté de façon conséquente, en raison, surtout, de coûts de restructuration, du démarrage de nouveaux champs, d‘une hausse des frais de maintenance et d‘une pression sur les coûts dans l‘ensemble du secteur”, a expliqué StatoilHydro.

Le groupe s‘en est tenu à sa prévision de coûts moyens de production compris entre 33 et 36 couronnes le baril (ou équivalent) sur la période 2008-2012.

FERMETURE POUR MAINTENANCE

StatoilHydro a annoncé que des fermetures temporaires de sites pour maintenance allaient amputer la production de 55.000 bep/j environ au deuxième trimestre, dont un arrêt dans son usine de GNL (gaz naturel liquéfié) de Snoehvit, dans l‘Arctique. /BVO

Wojciech Moskwa, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below