13 mai 2008 / 16:35 / dans 10 ans

LEAD 2 Carrefour-Bon T1 mais faiblesse du non-alimentaire

(Actualisé avec analystes, conférence téléphonique)

par Noëlle Mennella

PARIS, 13 mai (Reuters) - Carrefour (CARR.PA) a accru ses ventes de 10,5% au cours d‘un premier trimestre marqué par la faiblesse de ses hypermarchés français qui ont pâti d‘une baisse des dépenses en produits non-alimentaires.

Néanmoins, la progression réalisée dans l‘alimentaire et une contribution accrue des pays émergents ont permis au n°2 mondial de la distribution de battre le consensus des analystes.

En dépit de conditions de marché difficiles, le groupe s‘est dit confiant dans sa capacité à réaliser ses objectifs annuels, ce que des analystes ont jugé rassurant.

Au final, son chiffre d‘affaires trimestriel a atteint 23.375 millions d‘euros, contre 23.191 millions d‘euros attendus par les analystes. A taux de change constants, la progression des ventes ressort à 10,5%.

En France, où le groupe réalise près de la moitié de son activité, ses ventes ont augmenté de 2,6% à 10.107 millions au premier trimestre alors que Casino (CASP.PA) a accru les siennes de 5,3% au cours de la même période [ID:nL21294559]

Dans les hypermarchés hexagonaux (53% de l‘activité française) les ventes se sont améliorées d’à peine 1,2% à 5.322 millions. Dans ce segment, celles réalisées en non-alimentaire ont reculé de 8,8% (-6,3% chez Casino (CASP.PA)).

MOINS BIEN QUE CASINO

Les ventes alimentaires des hypermarchés sont en revanche en hausse de 2,3% sur la première partie de l‘année.

“Les chiffres sont supérieurs aux attentes mais la consommation discrétionnaire (c‘est-à-dire hors produits de première nécessité, NDLR) est difficile en France et dans la plupart des pays européens. Carrefour fait moins bien que Casino et cela est lié à leur plus forte exposition au non-alimentaire”, commente Nicolas Champ, analyste du secteur chez Oddo Securities.

Plus pessimiste, un autre analyste note sous couvert d‘anonymat “que les performances de Carrefour dans les hypermarchés ne sont bonnes ni en France, ni en Italie, ni en Belgique dans le non-alimentaire” et que de ce fait “le groupe n‘a plus de marge de manoeuvre”.

De son côté, Cédric Lecasble (Kepler Equities) pointe “le discours positif du groupe sur les marges qui sont conformes au plan du groupe malgré les problèmes dans le non-alimentaire”.

Au final, l‘action Carrefour, qui a progressé mardi de 2,55% pour saluer l‘entrée de Bernard Arnault, le président de LVMH (LVMH.PA), au conseil de surveillance du distributeur, pourrait bien souffler mercredi, disent des analystes.

Pour 2008, Carrefour table toujours sur une croissance du chiffre d‘affaires (hors acquisitions) comprise entre 6% et 8% à changes constants, et une augmentation de son résultat opérationnel supérieure à celle du chiffre d‘affaires.

MARCHES EMERGENTS

Le groupe vise un cash flow libre d‘environ 1,5 milliard d‘euros et une amélioration du ROCE (Retour sur capitaux employés) cette année.

Il souligne que ces anticipations devraient se réaliser alors même que les conditions de marché actuelles “demeurent difficiles et sont plus dures” que celles qu‘il avait anticipé à la fin de l‘année dernière.

“Nous avons les moyens nécessaires pour remplir nos engagements”, a affirmé Jose Luis Duran, le président du directoire du groupe, lors d‘une conférence téléphonique.

La convergence d‘enseigne en France, dont le lancement sera annoncé au mois de juin, mais également l‘immobilier, doivent permettre au groupe de cristalliser la valeur de son portefeuille, a-t-il précisé.

Carrefour a annoncé que les marchés de croissance en Europe, Asie et en Amérique latine ont vu leurs ventes augmenter de près de 33% à changes constants au premier trimestre.

Elles ont bondi de 53,8% à changes constants en Amérique latine et afficher un gain de 19,8% en Asie.

Au cours du premier trimestre, Carrefour a ouvert ou acquis 272 nouveaux magasins sous enseigne au premier trimestre, ce qui représente une création d‘environ 301.000 m2 de surfaces nouvelles. /NM

Pour le tableau du chiffre d‘affaires, cliquez sur [ID:nPAT009013]

Reportage économique. Tél 01 49 49 53 82 paris.equities@news.reuters.com Reuters Messaging : noelle.mennella.reuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below