13 mai 2008 / 08:22 / dans 10 ans

LEAD 1 Nissan anticipe un recul de ses bénéfices en 2008-2009

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 13 mai (Reuters) - Nissan Motor (7201.T) a publié mardi un bénéfice d‘exploitation trimestriel en baisse de 14% et dit s‘attendre à une forte dégradation de ses résultats sur l‘exercice en cours en raison de la baisse du dollar, de la hausse des coûts des matières premières et de la contraction de la demande aux Etats-Unis.

Comme ses compatriotes et concurrents Toyota (7203.T) et Honda (7267.T), Nissan, troisième constructeur japonais, souffre notamment de la forte baisse de la demande de 4x4 sur le marché américain, qui l‘a contraint à réduire la production de deux de ses usines aux Etats-Unis.

Ceci dit, moins d‘une semaine après l‘annonce par Toyota d‘un recul de 28% de son bénéfice trimestriel et d‘une prévision pour le prochain exercice d‘un bénéfice annuel en baisse pour la première fois depuis sept ans, certains investisseurs estiment que le pire a été évité chez Nissan.

“Aussi bien les résultats que les prévisions ne sont pas si mauvais que cela, même en les comparant à ceux de Toyota et de Honda. Le titre ne baissera pas à cause de cette publication”, a déclaré Koichi Ogawa, gérant de portefeuille chez Daiwa SB Investments.

Nissan a dit anticiper un recul de 30% de son bénéfice opérationnel pour l‘exercice 2008-2009, qui se termine le 31 mars 2009, à 550 milliards de yens alors que les analystes attendaient un résultat de 652 milliards.

Sur la période janvier-mars 2008, quatrième trimestre de l‘exercice 2007-2008, le constructeur automobile japonais, dont Renault (RENA.PA) détient 44%, a dégagé un bénéfice d‘exploitation de 211,8 milliards de yens (1,31 milliard d‘euros).

Ce résultat est légèrement supérieur au consensus Reuters Estimates, qui ressortait à 204,8 milliards de yens sur la base des estimations de 20 analystes. Cela met le bénéfice d‘exploitation annuel à 790,8 milliards de yens, alors que la direction de Nissan avait prévu 800 milliards de yens.

Le bénéfice net du quatrième trimestre a augmenté de 67,5% à 137,6 milliards de yens, alors que le chiffre d‘affaires a chuté de 16,8% à 2.990 milliards de yens.

PLAN PRODUIT

Alors que les ventes de Nissan augmentent en Chine, en Russie et sur les autres marchés émergents, le groupe est très touché aux Etats-Unis, son plus gros marché.

La demande pour son 4x4 Titan et pour d‘autres véhicules de taille plus importante est en forte baisse. En ces temps de flambée du pétrole, le consommateur américain se tourne vers des véhicules plus économes.

Les ventes de la compacte Versa et du “crossover” Rogue se portent au contraire plutôt bien, mais ce n‘est pas suffisant pour parvenir à compenser le recul des plus gros modèles de la marque.

Nissan est en outre affecté par l‘appréciation de la devise japonaise face au billet vert qui diminue d‘autant ses profits réalisés à l’étranger une fois convertis en yens. Le constructeur s‘attend à une nouvelle appréciation du yen face au dollar. Le groupe table sur un dollar à 100 yens en moyenne pour l‘exercice en cours.

De même, Nissan est affecté par la hausse du cours des matières premières et notamment de l‘acier et du platine, ce qui efface ses efforts de réduction des coûts.

Pour les cinq exercices à venir, soit d‘ici mars 2013, le groupe prévoit une croissance annuelle moyenne de 5% de son chiffre d‘affaires.

Son plan stratégique sur cinq ans prévoit aussi le lancement de 60 modèles entièrement nouveaux, avec notamment un programme d‘extension de la gamme de sa marque de luxe Infiniti. Il y a un an, Nissan avait dit qu‘il lui faudrait une année supplémentaire pour atteindre ses objectifs d‘une marge opérationnelle “parmi les meilleures du secteur”, de ventes de véhicules de 4,2 millions et d‘un retour moyen sur capitaux investis de 20%.

Les ventes de pick-up et autres “trucks” fabriqués aux Etats-Unis accusent un recul de 34% depuis le début de l‘année, contre une progression de 1% pour Toyota dans ce même segment. Nissan prévoit de ne faire fonctionner ses usines de Canton (Mississippi) et de Smyrna (Tennessee) que quatre jours par semaine pendant le mois de juillet.

Avant la publication des résultats, le titre Nissan a reculé de 3,2% à 960 yens. Avant ce rebond, la valeur a subi une baisse de 24% depuis le début de l‘année, alors que l‘indice japonais du secteur du transport n‘a perdu que 16% sur la même période. /DRO/BVO

Version française Marc Angrand et Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below