13 mars 2008 / 07:43 / il y a 10 ans

LEAD 4 Casino <CASP.PA> mise sur le discount et l'international

par Noëlle Mennella

PARIS, 12 mars (Reuters) - Le groupe de distribution Casino (CASP.PA) a publié jeudi des résultats 2007 stimulés par le redressement de ses enseignes de discount et par la vive croissance de son activité internationale.

Le n°5 français du secteur démarre l‘exercice 2008 avec la volonté de développer son réseau Franprix et d‘accélérer l‘expansion de Leader Price au détriment des hypermarchés.

Lors d‘une réunion d‘information, Jean-Charles Naouri, le président général de Casino, a aussi indiqué que Casino comptait poursuivre son expansion à l‘international.

Il a aussi indiqué que l‘ambition du groupe était d’être le moins cher des distributeurs dans les produits de grande consommation vendus en hypermarchés.

Le P-DG a précisé que d‘ici à 5 ans Casino compterait 1.000 Franprix, contre 652 à fin 2007, et doublerait le nombre de ses magasins Leader Price (489 à fin 2007).

“Leader Price répond vraiment à un mouvement profond en France vers le discount. On souhaite se positionner sur ce format et notre stratégie nous permet de le faire”, a déclaré le P-DG en estimant que le marché français des hypermarchés était “stagnant voire déclinant”.

S‘agissant de l‘expansion internationale, il a assuré que la moitié des mètres carrés ouverts en 2008-2010 le seront à l’étranger, tant pour les magasins que pour les galeries marchandes, en se fixant sur les pays à fort potentiel que sont le Brésil, la Colombie, la Thaïlande et le Vietnam.

En matière de prix, Jean-Charles Naouri a indiqué que 2.700 produits de grande consommation seront observés site par site tous les jours et modulés en fonction des offres des distributeurs concurrents.

NI ACQUISITIONS NI CESSIONS EN VUE

Fort de son développement à l‘international et d‘une répartition équilibrée de ses formats en France (35% du CA en supermarchés, 33% en hypermarchés, 15% en discount et 17% en commerce de proximité), Casino est optimiste pour 2008.

“Nous prévoyons une croissance organique du chiffre d‘affaires 2008 plus élevée qu‘en 2007, indépendamment de toute cessions ou acquisitions ainsi qu‘une nouvelle hausse du résultat opérationnel”, a déclaré Jean-Charles Naouri.

Le groupe stéphanois, qui a finalisé le programme de cessions à hauteur de 2,5 milliards d‘euros engagé en 2006, affirme n‘avoir pas de projets complémentaires pour l‘instant, de même qu‘il n‘a pas d‘acquisitions en vue, même si Jean-Charles Naouri n‘exclut rien dans ces deux domaines.

S‘agissant de l‘immobilier, il a confirmé que la vision du groupe était toujours de “monétiser les actifs arrivés à maturité”.

En 2007, Le résultat opérationnel courant (ROC) de Casino a totalisé 1.196 millions (+14,7%) contre 1.159,5 millions attendus. En France, où le groupe réalise les trois quarts de ses ventes, le ROC ressort à 880 millions d‘euros, en augmentation de 3,3%.

Celui réalisé à l‘international a bondi de 65,4% à 316 millions grâce à la consolidation par intégration globale à compter du 1er mai 2007 du groupe colombien Exito IMI.CN dont Casino possède 59,8% du capital.

Casino observe que la marge opérationnelle de l‘international s’établit à 4,5%, se rapprochant de celle de 4,9% de la France.

POURSUITE DU REDRESSEMENT DE FRANPRIX-LEADER PRICE

La dette nette à fin 2007 s’établit à 4.410 millions de sorte que son ratio sur Ebitda a diminué à 2,45 conformément à l‘objectif du groupe qui l‘avait prévu en dessous de 2,5.

S‘agissant de ses enseignes Franprix et Leader Price, Casino indique que le “redressement commercial visible dès le quatrième trimestre se confirmera en 2008”.

Il précise que la baisse de la marge opérationnelle de cette branche à 6,9%, contre 7,4%, est le reflet des plans de relance dont elle a bénéficié.

Commentant leur évolution à l‘avenir, Jean-Charles Naouri a simplement indiqué qu‘il était aujourd‘hui “moins pessimiste” que l‘an dernier à ce sujet. “La tendance est moins négative par rapport à 2007”, a-t-il dit.

En Bourse, l‘action du distributeur, qui a surperformé le secteur depuis le début de l‘année, cède néanmoins du terrain dans un marché en perte de vitesse.

Vers 13h32, elle inscrivait un repli de 3,99% à 75,64 euros alors que le CAC 40 reculait de 2,53% et que l‘indice sectoriel européen .SXRP abandonnait 2,09%.

“Les résultats 2007 sont de qualité et supérieurs à nos attentes”, commente Nicolas Champ (Oddo Securities) en soulignant “la très bonne résistance des activités en France”.

Sous couvert d‘anonymat, un expert du secteur souligne que “Casino se paie le luxe d‘accroître sa marge opérationnelle en France de 4,8% à 4,9% alors que dans le même temps Carrefour a vu la sienne baisser de 30 points de base”.

Chez Deutsche Bank, Ingrid Azoulay apprécie elle aussi les résultats 2007 de Casino et rappelle que le titre avait gagné du terrain ces dernières semaines car le marché les attendait en progression.

Pour lire les résultats cliquez sur [ID:nPAT008836]. /NM

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below