4 juin 2008 / 08:00 / il y a 10 ans

LEAD 1 Kingfisher - Bénéfice T1 supérieur aux prévisions

LONDRES, 4 juin (Reuters) - Kingfisher (KGF.L), la première chaîne européenne de magasins de bricolage, a fait état mercredi d‘une hausse de 8,9% de son bénéfice au premier trimestre, meilleure que prévu.

RESULTATS

Le groupe, troisième chaîne mondiale de bricolage, propriétaire des enseignes B&Q au Royaume-Uni et Castorama en France, a dégagé sur les 13 semaines au 3 mai, premier trimestre de l‘exercice, un bénéfice avant impôts, exceptionnels, survaleurs, intérêts et mises en équivalence, de 96 millions de livres sterling (122 millions d‘euros).

Les neuf analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un résultat de 81,8 millions, leurs estimations allant de 79 à 88,9 millions.

Le groupe a précisé que des réductions de coûts, des ventes solides d’équipements intérieurs, comme les cuisines, et son développement dans des pays comme la Pologne avaient permis de compenser sur la période l‘impact des conditions météorologiques défavorables sur ses ventes de produits d‘extérieur.

CHIFFRE D‘AFFAIRES

Les ventes à magasins comparables ont chuté de 7,9% au Royaume-Uni et de 1,5% en France.

BOURSE

La valeur gagne 0,9% en matinée à 139,9 pence dans un marché .FTSE en baisse de 1%. Kingfisher a sous-performé d‘un tiers l‘indice DJ Stoxx de la distribution .SXRP sur l‘année écoulée.

CONTEXTE

Les distributeurs européens ont été très touchés par le ralentissement des dépenses de consommation. Il est accentué, pour le matériel de bricolage, par le ralentissement de l‘immobilier.

Le britannique Home Retail HOME.L et l‘allemand Praktiker PRAG.DE ont tous deux fait état de ventes en baisse ces dernières semaines.

PLAN DE REDRESSEMENT

Kingfisher a donné des détails sur son plan de redressement qui doit lui permettre de maintenir ses prévisions de résultat et d‘endettement malgré la baisse de ses ventes plus forte que prévu.

Le plan prévoit la rénovation de magasins au Royaume-Uni, un développement en France et en Europe de l‘Est et la fermeture de certains points de vente déficitaires en Chine.

PREVISIONS

Les prévisions des analystes pour le groupe sont “à peu près correctes”, a déclaré le directeur général du groupe Ian Cheshire à la presse après la publication des résultats du premier trimestre.

Les analystes visent pour l‘heure un bénéfice imposable de 379 millions de livres pour l‘exercice qui sera clos fin janvier 2009, en légère baisse par rapport au chiffre de 386 millions dégagé au titre de l‘exercice clos fin janvier 2008, selon Reuters Estimates. /GG/DRO

Mark Potter, version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below