June 30, 2011 / 5:25 PM / 7 years ago

Rugby: préparation physico-technique pour le XV de France

par Mathieu Baratas

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Le XV de France a entamé à Marcoussis deux mois de préparation à la Coupe du monde qui vont rompre avec les habitudes en mêlant d’entrée et sur toute la durée travail physique et travail technique.

“A aucun moment l’option n’a été prise de ne faire que du physique”, a déclaré jeudi Julien Deloire, préparateur physique de l’équipe de France chargé de la planification du programme.

Ce principe a été arrêté “à la demande aussi de l’encadrement technique”, a-t-il ajouté devant la presse.

L’entraîneur Marc Lièvremont, qui se trouvait à ses côtés, a confirmé.

“On a le sentiment de prendre de l‘avance sur ce qui se faisait et sur ce qui se fait dans beaucoup de clubs de Top 14 où il y a de manière systématique trois ou quatre semaines axées à 100% sur la préparation physique”, a-t-il dit.

En ce qui concerne le travail purement physique, Julien Deloire, qui travaille au pôle France depuis 2004 et avec le XV de France depuis 2008, a précisé que la préparation se déroulerait en trois phases.

Le premier cycle durera trois semaines dont douze jours à Marcoussis et un stage, du 8 au 18 juillet, au Chambon-sur-Lignon, en Auvergne. Il sera divisé en séquences de trois journées.

“DES 07H00”

“La journée A correspond à un travail énergétique à base de courses et de déplacements dès 07h00 du matin et un travail musculaire avec deux séances de musculation en groupe restreint de six joueurs”, a précisé Julien Deloire.

“La B se focalise sur la puissance musculaire et la vitesse de déplacement. La C, plus allégée, est centrée sur un travail collectif avec des efforts physiques intensifs avant de finir par une demi-journée de transition et de récupération.”

Durant la première période, les joueurs travailleront en parallèle la technique individuelle poste par poste et ligne par ligne.

La deuxième période ira davantage vers le jeu avec un travail physique plus orienté vers la puissance et l’intensité durant un stage à Falgos, dans les Pyrénées-Orientales, du 25 au 30 juillet, puis à Marcoussis.

La troisième période se déroulera autour de deux matches de préparation, contre l’Irlande, le 13 août, à Bordeaux, et le 20 août, à Dublin, jusqu’à début septembre.

“On compte même sur les premiers jours en Nouvelle-Zélande pour finir la préparation et affûter l’état de forme”, a souligné Julien Devoire.

Le “pic de forme” devra arriver le plus vite possible quand la compétition commencera.

“L’idée est d’arriver avec un groupe de 30 joueurs homogène et compétitif en Nouvelle-Zélande et pouvoir s’en servir le plus longtemps possible. Il faudra être très bien pour les Blacks”, le 24 septembre, à Auckland, a déclaré Marc Lièvremont.

Pour atteindre cet objectif et tenir compte de la présence de plusieurs joueurs encore en période de convalescence après des blessures graves, le staff a été élargi avec l’arrivée d’un troisième préparateur physique, de deux kinésithérapeutes et de deux médecins supplémentaires.

Edité par Jean-Paul Couret

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below