August 8, 2010 / 10:01 AM / 9 years ago

Air Race: Nicolas Ivanoff, un kamikaze raisonnable

par Sophie Greuil

Le Français Nicolas Ivanoff est actuellement cinquième du Red Bull Air Race, une compétition mondiale entre quinze fous volants qui compte six étapes. Cet instructeur de vol de 43 ans est devenu un as de la voltige, qui vole à 350 km/h, parfois la tête en bas, pour slalomer entre des pylônes à cent mètres au-dessus de l'eau (comme ici à Budapest). /Photo d'archives/REUTERS/Joerg Mitter/Pool

PARIS (Reuters) - Il vole à 350 km/h, parfois la tête en bas, pour slalomer entre des pylônes à cent mètres au-dessus de l’eau mais le Français Nicolas Ivanoff ne se présente pourtant pas comme un trompe-la-mort.

A 43 ans, cet instructeur de vol formé en Corse est devenu un as de la voltige. “Par ennui de piloter normalement”, a-t-il expliqué à Reuters.

“Je ne joue pas avec ma vie. Je joue avec les airs. Je joue avec un petit coucou en l’emmenant jouer dans les trois dimensions. Je joue juste à l’emmener où je veux, à basse altitude où la moindre petite erreur peut se payer cash”, raconte-t-il.

“En plus, à fleur de flots, la notion de vitesse est bien supérieure donc très grisante, excitante.”

Actuellement cinquième du Red Bull Air Race, une compétition mondiale qui compte six étapes, Nicolas Ivanoff participe ce week-end à la dernière manche à Lausitz en Allemagne, qui, exceptionnellement, ne se tiendra pas au-dessus de l’eau.

Cette compétition regroupe quinze fous volants. Le leader actuel de la compétition est le Britannique Paul Bonhomme.

Lancé dans un slalom de cinq kilomètres avalés en une minute et une poignée de secondes, entre des pylônes “où tout se joue dans un mouchoir”, Nicolas Ivanoff ne peut se permettre la moindre erreur.

Vêtu d’une combinaison anti-G, sanglé sur son siège, ce “drogué de vols” se dit “à l’affût de la moindre vibration”.

FORCES INVISIBLES

Maniable et solide à la fois, son petit avion américain, emballé par 340 chevaux, l’écrase sur son siège, l’oblige “à lutter contre la force centrifuge allant jusqu’à douze G sur certains parcours”.

Parfois, sa tête pèse 70 kg, “à la limite de perdre connaissance si je n’y étais pas entraîné”.

Son avion tourne dans tous les sens, slalome sur le ventre, revient sur le dos, vire à 360 degrés, accélère le battement de son coeur parfois jusqu’à 180 pulsations par minute, altère sa circulation sanguine et lui fait perdre deux kilos par passage.

“L’intérêt de ses courses ? La griserie de faire face à ces forces invisibles mettant mon corps à l’épreuve. Et de réussir si près de l’eau, du danger”.

Avant la compétition, Nicolas Ivanoff visualise la course à la manière d’un skieur. Pendant le slalom, son avion de 540 kg lui répond au doigt et à l’oeil.

“Je ne fais pas corps avec mon avion. Comme avec un cheval, je dois lui montrer qui est le chef. Doucement, j’ai appris à jouer avec ses limites et les miennes”, explique-t-il.

Calme, limite nonchalant au sol, Nicolas Ivanoff se révèle explosif en vol.

“Etonnant pour un Corse, hein ?” s’amuse-t-il.

COMME TOM CRUISE

Aujourd’hui, ce natif de Boulogne-Billancourt partage son temps entre Grange, près de Bâle, en Suisse, où son avion est entretenu, et le nord de Londres, où l’avion est basé. Il ne peut l’être en France, sa catégorie n’étant pas répertoriée.

Ce célibataire sans enfants se croque avec humour :

“Je suis né un 4 juillet comme Tom Cruise. Et je suis naturellement hyper musclé. Ça doit être mon côté grec”.

Nicolas Ivanoff se nomme exactement comme son grand-père paternel, un Russe blanc ayant échoué en Corse à la suite d’une avarie, alors qu’il fuyait vers le Brésil.

Son grand-père épousa Constance, une Corse de Cargèse. Là, il s’enracina et refit le plafond de l’église orthodoxe.

Les parents du pilote sont toujours installés sur l’Ile de Beauté. Et sa mère Anthoula, d’origine grecque, ne se doute pas que son fils a mué en pilote de haute voltige :

“Ce que je fais exactement semble, heureusement, lui échapper un peu”, se félicite-t-il.

Edité par Luc Folliet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below