for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sport

Roland-Garros: Richard Gasquet s'est "régalé" dans la défaite

PARIS (Reuters) - Richard Gasquet a dit s’être “régalé” et se sentir “fier” de “revenir petit à petit à un très bon niveau” malgré sa défaite en cinq sets face à Andy Murray, lundi, au premier tour de Roland-Garros.

Richard Gasquet a dit s'être "régalé" et se sentir "fier" de "revenir petit à petit à un très bon niveau" malgré sa défaite en cinq sets face à Andy Murray, lundi, au premier tour de Roland-Garros. /Photo prise le 24 mai 2010/REUTERS/Thierry Roge

Le Français a expliqué cette réaction par la qualité de l’adversaire qui l’a éliminé 4-6 6-7(5) 6-4 6-2 6-1.

“C’est un très grand joueur,” a-t-il dit de l’Ecossais, qui est tête de série n°4 et était n°2 mondial en août dernier.

“Je pense qu’il peut mieux jouer qu’aujourd’hui mais c’est un vrai combattant. C’est dur avec lui, il faut ramer tous les points, c’est compliqué.”

Gasquet a aussi mis sa défaite sur le compte de la fatigue qui l’a rattrapé sitôt après sa victoire en trois sets très disputés sur l’Espagnol Fernando Verdasco en finale du tournoi de Nice, samedi dernier.

“Je savais que j’étais susceptible de jouer le lundi ou le mardi. Il fallait un petit peu de chance, je n’en ai pas eu. Vingt-heures, c’est important, ça aurait fait une différence”, a-t-il dit.

“Il a fait chaud pendant toute la partie. Dès le second set j’ai eu du mal”, a-t-il ajouté avant de reconnaître que le match lui avait échappé à 3-2 dans le troisième set alors qu’il venait de faire le break mais a immédiatement perdu son service.

“C’était le jeu le plus important pour moi dans le match et je l’ai raté”, a-t-il précisé.

“Je n’avais plus d’énergie. Je ne pouvais pas aller plus loin. Je n’avais vraiment plus rien. J’ai encore essayé au 5e set avec l’aide du public mais je ne pouvais plus, impossible.”

Malgré cette fin de match difficile, Gasquet a dit ne pas regretter d’avoir participé au tournoi de Nice parce sa victoire sur Verdasco a été une étape importante dans son retour après une année gâchée par les conséquences de son contrôle positif à la cocaïne en avril dernier à Miami.

“Je préfère gagner une finale. Ça dépend de jusqu’où tu vas dans le tableau mais entre faire un 3e tour et gagner une finale je préfère la finale”, a-t-il dit.

“Je suis content d’avoir un niveau de jeu comme j’ai eu dernièrement, a-t-il ajouté. Je ne joue pas plus mal que quand j’étais 7e mondial.”

“Je me suis quand même régalé malgré la défaite. Je suis fier de revenir petit à petit, d’être là, un an après avec un très bon niveau. Il faut continuer à gagner des matches, c’est comme ça que ça revient.”

Jean-Paul Couret, édité par Grégory Blachier

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up