December 16, 2009 / 11:35 AM / 9 years ago

F1: Renault cède une partie de son écurie à Genii Capital

PARIS (Reuters) - Le constructeur automobile Renault annonce la vente d’une grande partie du capital de son écurie de Formule Un à la société Genii Capital basée au Luxembourg.

Le constructeur automobile Renault va céder une grande partie du capital de son écurie de Formule Un à la société Genii Capital basée au Luxembourg. Renault continuera à assurer le fonctionnement de l'écurie avec Genii. /Photo prise le 30 octobre 2009/REUTERS/Caren Firouz

“Renault a décidé de poursuivre son engagement en Formule Un avec le soutien d’un nouveau partenaire stratégique, Genii Capital, une société luxembourgeoise spécialisée dans les nouvelles technologies, la gestion d’image et le sport automobile”, peut-on lire dans un communiqué.

“Renault devrait transférer à Genii Capital une large part de Renault F1 Team et les deux partenaires en assureront ensemble le management. La lettre d’intention signée par les deux entreprises sera finalisée début 2010.”

Renault précise que l’équipe conservera en 2010 “son nom, son identité et les caractéristiques essentielles qui lui ont permis d’engranger des succès en 2005 et en 2006.”

Renault, qui est avec Ferrari (Fiat) et Mercedes un des trois derniers constructeurs automobiles engagés en F1 après les retraits de Honda, Toyota et BMW, ajoute que son usine de Viry-Châtillon “continuera à produire des moteurs pour Renault F1 Team ainsi que pour Red Bull Racing qui lui a renouvelé sa confiance pour la saison 2010.”

Renault souligne qu’il considère toujours la F1 comme “un des trois sports les plus médiatisés dans le monde” et “un vecteur d’image et une vitrine technologique essentiels (...) en particulier dans les nouveaux marchés émergents.”

RENTABILITÉ ET ÉCOLOGIE

“Le partenariat avec Genii Capital doit permettre d’améliorer la rentabilité des investissements de Renault”, ajoute le texte.

“En cédant notamment une participation dans le site d’Enstone au Royaume-Uni à Genii Capital, Renault peut désormais envisager une participation durable et moins coûteuse au championnat. Le partenariat assurera également les ressources nécessaires pour viser le plus haut niveau de la compétition et offrira une opportunité d’améliorer la gouvernance du Renault F1 Team.”

Depuis que Renault avait annoncé son intention de céder une part majoritaire du capital de son écurie, Genii capital, dirigé par Gérard Lopez, était le favori pour la reprise avec Prodrive, compagnie dirigée par David Richards, patron d’Aston Martin et ancien dirigeant des écuries Benetton et Bar.

Dans une déclaration jointe au communiqué, Bernard Rey, président de Renault F1, souligne que “l’annonce d’aujourd’hui confirme (...) l’engagement et la confiance de Renault dans les instances administrant les événements sportifs pour qu’elles améliorent le développement écologique de la Formule 1.”

“Compte tenu de l’évolution des réglementations dans le domaine de la Formule 1, Renault va pouvoir divertir ses fans, tout en encourageant un championnat plus sobre et plus sûr. Nous montrerons les compétences de Renault dans la conception de voitures fiables, performantes et économes en carburant”.

Alan Baldwin, version française Jean-Paul Couret

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below