February 24, 2010 / 1:28 PM / 9 years ago

CHRONOLOGIE France Télécom, de Thierry Breton à Stéphane Richard

PARIS, 24 février (Reuters) - France Télécom FTE.PA se prépare à un changement de management qui verra le 1er mars Stéphane Richard succéder à Didier Lombard au poste de directeur général.

Le nouveau dirigeant pourrait profiter de la réunion de présentation des résultats annuels de l’opérateur télécoms, jeudi, pour détailler son projet pour France Télécom.

Voici les principaux événements liés à l’ancien monopole d’Etat, depuis la mise en place d’une stratégie d’assainissement de son bilan sous la direction de Thierry Breton jusqu’à sa modernisation commerciale et industrielle à l’ère de Didier Lombard.

2002:

* Thierry Breton est nommé PDG alors que France Télécom croule sous une dette colossale de plus de 50 milliards d’euros, accumulée à coups d’acquisitions réalisées lors de la bulle internet.

La priorité est à l’assainissement du bilan.

* L’opérateur est confronté au cours des années suivantes à une intensification de la concurrence sur son marché historique, tandis que le régulateur des télécoms met en place une politique favorable au dégroupage ADSL.

2005:

* Didier Lombard est nommé PDG en février, tandis que Thierry Breton devient ministre des Finances.

* Le nouveau dirigeant annonce un plan de trois ans nommé “Next”, qui parie sur la convergence entre les services de téléphonie fixe et mobile et prévoit d’importantes économies de coûts, notamment par la suppression d’environ 17.000 emplois.

Le plan instaure également les objectifs de cash flow annuel de huit milliards d’euros et met en place la politique de dividende de France Télécom.

* Didier Lombard pousse le groupe vers les services de voix sur IP, qui déplace le trafic vers internet plutôt que sur des lignes téléphoniques traditionnelles.

* En juillet, France Télécom s’empare de l’opérateur mobile espagnol Amena pour 6,4 milliards d’euros, sa plus grosse acquisition depuis le rachat d’Orange au Royaume-Uni en 2000.

2006:

* En juin, l’opérateur remplace sa marque historique par “Orange” pour une grande partie de ses offres et produits.

* Tandis que le chiffre d’affaires généré par les activités traditionnelles de communications vocales fléchit, Didier Lombard met en oeuvre sa stratégie visant à distribuer du contenu médias pour générer de la croissance et fidéliser les clients.

* En novembre, France Télécom met en place une unité chargée de co-réaliser et de financer 10 à 15 films par an.

2007:

* En février, le régulateur des télécoms, l’Arcep, ouvre les enchères pour une quatrième licence mobile de troisième génération (3G), ouvrant la voie à un durcissement de la concurrence en France.

* L’Etat français continue de réduire sa participation au tour de table de l’opérateur. Passé sous la barre des 50% du capital en 2004, l’Etat cède 5% supplémentaires en juin dans le cadre de sa politique de réduction de la dette publique.

L’Etat reste le principal actionnaire.

2008:

* France Télécom dépensera 200 millions d’euros par an jusqu’en 2012 pour acquérir les droits exclusifs de diffusion de certains matches de football de la Ligue 1.

L’annonce marque un tournant stratégique majeur pour le groupe dans la distribution de contenus.

* En avril, le groupe français révèle qu’il convoite l’opérateur nordique TeliaSonera TLSN.ST.

L’annonce inquiète les marchés financiers, qui craignent que l’éventuelle acquisition ne soit trop chère payée pour un renforcement dans des marchés matures, offrant peu de perspectives de croissance.

En juin, France Télécom retire officiellement son offre, TeliaSonera ayant rejeté une proposition valorisant le groupe à 42 milliards de dollars (environ 31 milliards d’euros).

* En juillet, le groupe affirme être à la recherche d’acquisitions de moindre taille.

Il acquiert, dans les mois qui suivent, des participations dans des opérateurs africains.

2009:

* Un nouveau plan à trois ans, “Orange 2012”, est présenté. Il exclut d’éventuelles grosses acquisitions et ne comprend pas d’objectifs de réductions d’effectifs.

* En mai, Stéphane Richard, directeur de cabinet de Christine Lagarde, quitte Bercy et fait son entrée dans les locaux de France Télécom en vue de préparer la succession du PDG Didier Lombard, prévue pour 2011.

* Le groupe annonce en septembre la fusion de ses activités britanniques avec celles de Deutsche Telekom (DTEGn.DE).

* Un 23e suicide de salarié en 20 mois est rendu public à la mi-septembre. Les syndicats dénoncent les restructurations récurrentes au sein du groupe et le stress au travail.

Didier Lombard est convoqué par le ministre du Travail Xavier Darcos.

* En novembre, des négociations avec les organisations syndicales sont ouvertes et le gel des mobilités forcées est annoncé.

* L’opérateur rachète son concurrent suisse Sunrise pour 1,5 milliard d’euros, et formera ainsi le numéro deux du pays, derrière Swisscom SCMN.VX.

* En décembre, France Télécom annonce que Stéphane Richard sera nommé directeur général délégué au 1er janvier, tandis que la spéculation bat son plein sur un éventuel départ hâtif à la retraite de Didier Lombard.

* Iliad (ILD.PA) obtient la quatrième licence mobile 3G le 18 décembre.

2010:

* Le 1er février, Didier Lombard annonce qu’il proposera au conseil d’administration de dissocier les fonctions de président et de directeur général, ouvrant la voie à une nomination de Stéphane Richard au poste de DG le 1er mars.

Le conseil d’administration doit se réunir le 24 février pour valider cette nomination.

La présentation des résultats annuels 2009 est prévue le 25 février.

Stéphane Richard doit prendre officiellement ses fonctions de directeur général le 1er mars. Didier Lombard restera président non exécutif jusqu’en juin 2011.

Voir aussi:

* PORTRAIT de Stéphane Richard [ID:nLDE6141V1]

* PORTRAIT de Didier Lombard [ID:nLDE6140VW]

Leila Abboud et Marie Mawad, David Culter à Londres, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below