for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Pas de coupure d'électricité malgré le froid, assure Royal

PARIS (Reuters) - La ministre de l’Energie Ségolène Royal a assuré mercredi qu’il n’y aurait pas de coupure d’électricité en France malgré la vague de froid en cours qui a mis sous tension ces derniers jours l’approvisionnement en électricité.

La ministre de l'Energie Ségolène Royal a assuré mercredi qu'il n'y aurait pas de coupure d'électricité en France malgré la vague de froid en cours qui a mis sous tension ces derniers jours l'approvisionnement en électricité. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Le gestionnaire du réseau français de transport d’électricité, RTE, avait indiqué mardi soir que la France disposerait de ressources électriques suffisantes pour faire face à la vague de froid actuelle.

“Tous les moyens ont été mobilisés”, a dit Ségolène Royal à la presse, à l’issue d’une réunion ministérielle sur la “mise en oeuvre du plan grand froid” organisée à l’Elysée.

“Malgré l’indisponibilité de six réacteurs nucléaires, il n’y aura pas de coupure d’électricité parce que j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer”, a-t-elle ajouté. “C’est qu’aujourd’hui avec les très bonnes conditions météorologiques, les énergies renouvelables, l’éolien et le solaire vont produire l’équivalent de huit réacteurs nucléaires, 8 gigawatts”.

“Le nouveau système énergétique français de la loi de transition énergétique permet de résister aux vagues de froid”, s’est-elle félicitée.

La vague de froid, qui s’accompagne ce mercredi de températures allant jusqu’à -4 degrés à Paris et -12 dans les zones montagneuses, a conduit l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) à autoriser EDF à reporter l’arrêt prévu pour des contrôles du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Civaux.

A Paris, la mairie a annoncé qu’elle allait éteindre “par solidarité” l’éclairage extérieur de 230 bâtiments publics dès mardi soir pour limiter les problèmes sur le réseau.

Présent à la réunion aux côtés notamment des ministres Marisol Touraine (Affaires sociales) et Emmanuelle Cosse (Logement), Bernard Cazeneuve a confirmé devant la presse que la situation était maîtrisée en France concernant l’approvisionnement en électricité.

Le chef du gouvernement a également rappelé que 130.000 places d’hébergement étaient mobilisées sur l’ensemble du territoire pour “assurer la mise à l’abri” des personnes en situation de vulnérabilité.

La ministre du Logement a indiqué de son côté que 3.400 places supplémentaires avaient été ouvertes ces derniers jours.

“Le Premier ministre nous a demandé samedi par anticipation de la vague de froid que nous connaissons de lancer un pilotage national d’ouverture de places exceptionnelles”, a-t-elle dit lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

“A ce jour, c’est plus de 3.400 places qui ont été ouvertes, ce qui nous a permis de répondre ces derniers jours à des personnes qui ne faisaient pas jusque là appel au 115, le Samu social”, a indiqué Emmanuelle Cosse.

Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up