December 2, 2009 / 10:02 PM / 9 years ago

Trigano-Conseil d'administration de la CCAS vote pour le rachat

* La CCAS veut sortir Trigano de la Bourse de Paris

* Fera entrer les comités d’entreprise du secteur au capital

PARIS, 2 décembre (Reuters) - Le conseil d’administration de la Caisse centrale des Activités sociales (CCAS) de l’industrie électrique et gazière a voté, mercredi soir, pour le rachat de la Compagnie internationale André Trigano (CIAT) (TRIA.PA), cotée en Bourse de Paris, apprend-on de source syndicale.

La décision a été adoptée à 16 voix contre une, le représentant de la CGC ayant voté contre, tandis que ceux de la CGT, de la CFDT et de FO ont voté pour, précise-t-on.

“L’offre va pouvoir se faire. Les négociations ont déjà eu lieu. On demande la sortie de la cotation en Bourse”, a-t-on précisé, ajoutant que la CCAS souhaite proposer par la suite l’entrée des comités d’entreprise dans le capital de Trigano.

La CCAS, dirigée par les syndicats du secteur, gère les oeuvres sociales des quelque 150.000 salariés des entreprises éléctriques et gazières françaises et de leurs familles, notamment chez EDF (EDF.PA) et GDF-Suez GSZ.PA, précise-t-on.

Trigano, spécialiste des caravanes et camping-cars et qui exploite également 72.000 lits dans le réseau de campings Campéole, était contrôlé à 53,1% par son directeur général, François Feuillet, au 31 août 2008, qui détenait 65,4% des droits de vote. La société, dont la capitalisation s’élève à 25,4 millions d’euros, a clôturé en hausse de 5,88% à 12,700 euros mercredi à la Bourse de Paris. Depuis le début de l’année, l’action a repris 172% après avoir cédé 85% en 2008.

Trigano a essuyé une perte nette de 17,1 millions d’euros au premier semestre 2008-2009, avec un chiffre d’affaires en baisse de 27,3% à 363,1 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice, qui a pris fin en août. Mais le groupe table sur un redressement de ses ventes en 2010. Plus de détails sur [ID:nLS375846]

Plusieurs analystes sont récemment passés à l’achat sur la valeur, dont Exane BNP Paribas et CM-CIC Securities, estimant que le pire était passé pour le fabricant de camping-cars.

(Juliette Rouillon, édité par Nicolas Delame)

Reportage économique. Tél 01 49 49 52 21. Reuters Messaging: juliette.rouillon.reuters.com@reuters.net

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below