2 juin 2017 / 13:08 / il y a 3 mois

USA-Baisse inattendue du nombre de créations d'emploi en mai

WASHINGTON, 2 juin (Reuters) - Le nombre de créations d'emplois a diminué en mai aux Etats-Unis, contrairement aux attentes et celles des deux mois précédents n'ont pas été aussi importantes qu'initialement annoncé, attestant sans doute d'un marché du travail moins dynamique malgré un taux de chômage au plus bas depuis 16 ans.

L'économie américaine a créé 138.000 emplois non agricoles le mois dernier, a annoncé vendredi le département du Travail.

Les chiffres de mars et d'avril ont été révisés en baisse pour afficher 66.000 créations d'emplois de moins qu'annoncé au départ. Le solde de mai marque un net ralentissement par rapport à la moyenne de 181.000 des 12 derniers mois.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient 185.000 créations d'emplois en mai et un taux de chômage de 4,4%.

Le dollar a reculé face à un panier de devises de référence et les futures sur indices ont réduit leurs gains tandis que le rendement des Treasuries à 10 ans a perdu plus de cinq points de base à 2,16% en réaction à ces chiffres.

Les créations d'emplois de mai pourraient être suffisantes pour que la Réserve fédérale américaine relève ses taux lors de sa réunion des 13 et 14 juin mais elles pourrait également soulever des inquiétudes sur la santé de l'économie après le coup de frein à la croissance du premier trimestre.

Le compte rendu de la réunion de politique monétaire des 2 et 3 mai, publié la semaine dernière, a montré que les responsables de la Fed avaient convenu que la banque centrale devait s'abstenir de relever les taux tant qu'il n'aura pas été clair que le ralentissement économique n'était que momentané. Mais la plupart des participants pensaient qu'il serait bientôt approprié de relever le loyer de l'argent.

La faiblesse persistante de la hausse des salaires pourrait toutefois jeter un doute sur la probabilité d'un resserrement à venir de la politique monétaire américaine. Le salaire horaire moyen n'a augmenté que de 0,2% en mai, comme en avril.

Le taux de chômage a diminué de 4,4% à 4,3%, son plus bas niveau depuis mai 2001.

Tableau de statistique

Les indicateurs américains en temps réel (Lucia Mutikani, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below