December 12, 2018 / 7:04 AM / in 5 months

Alstom-Siemens font des propositions à l'UE pour leur rapprochement

PARIS, 12 décembre (Reuters) - Alstom et Siemens ont annoncé mercredi qu’ils allaient faire des propositions aux autorités européennes de la concurrence en réponse à la liste de griefs qui avait été émise concernant leur projet de rapprochement dans le ferroviaire.

Ces propositions “portent principalement sur des activités de signalisation et des produits de matériels roulants et représentent environ 4% du chiffre d’affaires de l’entité combinée”, précisent les deux groupes dans un communiqué.

Ces propositions, qui seront soumises ce mercredi aux autorités européennes, constituent une réponse “appropriée et adéquate” aux objections émises, mais “il n’y a pas de certitude que leur contenu soit suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission”, ajoutent-ils cependant.

Une décision européenne est attendue d’ici le 18 février 2019.

La Commission avait annoncé en octobre avoir envoyé une liste de griefs concernant le projet d’alliance entre les deux groupes, visant à créer un champion franco-allemand du ferroviaire.

Elle avait ouvert une enquête approfondie sur ce dossier en juillet, disant craindre que ce mariage nuise à la concurrence dans la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation. (Pascale Denis, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below