for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le PDG d'Alstom évoque un dialogue fluide avec l'UE sur Bombardier

Les discussions en cours avec la Commission européenne sur le projet d'Alstom de racheter son concurrent canadien Bombardier se passent de manière "fluide", a déclaré mercredi le PDG du spécialiste français des infrastructures ferroviaires Henri Poupart-Lafarge. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Les discussions en cours avec la Commission européenne sur le projet d’Alstom de racheter son concurrent canadien Bombardier se passent de manière “fluide”, a déclaré mercredi le PDG du spécialiste français des infrastructures ferroviaires.

Des sources ont dit à Reuters qu’Alstom était prêt à céder des actifs pour s’assurer du feu vert de Bruxelles à l’opération qui donnerait naissance à un nouveau numéro deux mondial dans le rail, mieux armé pour faire face à la concurrence du géant chinois CRRC.

“Nous sommes en train de discuter avec l’ensemble des autorités (...) de concurrence à travers le monde pour voir si elles ont des objections. Aujourd’hui, ce processus se passe extrêmement bien”, a déclaré Henri Poupart-Lafarge, à l’occasion de l’assemblée générale du groupe.

“Le dialogue avec la Commission européenne se passe de manière tout à fait fluide”, a-t-il ajouté lors de l’assemblée qui se tient sur internet.

Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up