for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Suspension de la dette des pays pauvres-Le Maire invite le G20 à réfléchir à l'après

PARIS, 8 juillet (Reuters) - Les Etats membres du G20 et du Club de Paris doivent commencer à réfléchir à ce qui à ce qui viendra une fois la suspension du service de la dette des pays pauvres terminée, a estimé mercredi le ministre français de l’Economie, des Finances et de la Relance, lors d’une téléconférence sur le sujet.

Les deux instances se sont entendues pour geler le service de la dette des 77 pays les plus pauvres du 1er mai à la fin de l’année pour les aider à faire face à la crise du coronavirus.

“Nous devons commencer à penser à ce qui va suivre. Nous devrons prendre des décisions fin 2020”, a déclaré Bruno Le Maire.

“Nous pourrions décider de prolonger l’initiative de quelques mois ou d’entamer une nouvelle phase qui pourrait impliquer une restructuration plus profonde de la dette de certains pays au cas par cas et dans un cadre multilatéral”, a-t-il poursuivi.

Leigh Thomas, édité par Jean-Philippe Lefief

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up