for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les premières vaccinations contre le coronavirus pourraient intervenir dès le 11 décembre aux USA

Les premières vaccinations contre le coronavirus pourraient intervenir dès le 11 décembre aux Etats-Unis si le candidat vaccin mis au point par Pfizer est autorisé, a annoncé dimanche sur CNN le Dr Moncef Slaoui, nommé par Donald Trump pour coordonner le développement d'un vaccin contre le Covid-19. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

WASHINGTON (Reuters) - Les premières vaccinations contre le coronavirus pourraient intervenir dès le 11 décembre aux Etats-Unis si le candidat vaccin mis au point par Pfizer est autorisé, a annoncé dimanche sur CNN le Dr Moncef Slaoui, nommé par Donald Trump pour coordonner le développement d’un vaccin contre le Covid-19.

Le laboratoire Pfizer a annoncé vendredi qu’il avait soumis à l’Agence américaine du médicament (FDA) une demande d’autorisation d’usage de son candidat vaccin contre le coronavirus, co-développé avec la firme allemande BioNTech.

La commission consultative sur les vaccins de la Food and Drug Administration doit se réunir le 10 décembre pour discuter de ce vaccin potentiel.

Cela signifie que si le vaccin est approuvé ce jour-là, il pourra être déployé dès le lendemain, a dit le Dr Slaoui,

“Notre plan est d’être en mesure de livrer des vaccins aux centres d’immunisation dans les 24 heures suivant son autorisation, donc je m’attends peut-être au jour 2 après l’autorisation, le 11 ou le 12 décembre”, a-t-il dit.

version française Henri-Pierre André avec Aakriti Bhalla à Bangalore

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up