for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Suez rejette à nouveau l'offre de Veolia, pointe les incertitudes

Suez a annoncé jeudi avoir une nouvelle fois fermement rejeté le projet de rachat du groupe porté par son concurrent Veolia, en pointant les incertitudes et les risques qui l'entourent malgré les dernières propositions de son prétendant. /Photo prise le 3 septembre 2020/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Suez a annoncé jeudi avoir une nouvelle fois fermement rejeté le projet de rachat du groupe porté par son concurrent Veolia, en pointant les incertitudes et les risques qui l’entourent malgré les dernières propositions de son prétendant.

Dans un courrier au PDG de Veolia, le président du conseil d’administration Suez Philippe Varin indique que l’instance “ne peut que constater l’absence de toute offre ferme reçue de (sa) part, détaillée et complète”.

Le dirigeant ajoute que le projet “présente toujours des conditions inacceptables et des risques d’exécution majeurs sur une longue durée de déstabilisation”.

“L’incertitude quant au principe, l’issue, la forme, les modalités, le prix (au terme d’un calendrier très long) de votre éventuelle offre publique persiste donc au détriment de nos actionnaires.”

Philippe Varin ajoute que Suez ne peut donner suite à la demande de désactivation de la fondation néerlandaise - qui complique la concrétisation du projet de Veolia - et que le groupe entend continuer à se concentrer sur son plan stratégique 2030.

Cette nouvelle mise au point intervient après la proposition de Veolia - déjà premier actionnaire de Suez avec 29,9% des titres acquis auprès d’Engie - de déposer une offre d’achat sur le solde du capital dès que le conseil de sa cible aura donné son aval à ce projet et aura désactivé le dispositif empêchant la cession de l’activité Eau en France.

Benjamin Mallet, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up