for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Procès en janvier dans le Delaware dans le litige opposant Tiffany à LVMH

NEW YORK, 21 septembre (Reuters) - La justice du Delaware a accepté lundi la demande de Tiffany de statuer en urgence dans la bataille juridique qui l’oppose à LVMH , que le joaillier américain accuse de vouloir se retirer du projet de rachat à 16 milliards de dollars.

La “Chancery Court” a cependant précisé qu’elle allait prévoir quatre jours de procès à compter du 5 janvier prochain, soit après la date limite du 24 novembre qui était fixée pour boucler le mariage entre le géant français du luxe et le joaillier américain.

En revanche, les autorisations obtenues jusque là auprès des différentes autorités de la concurrence concernées seront encore valables à cette date du 5 janvier.

Joseph Slights, le vice-chancelier de la cour spécialisée dans les litiges entre entreprises, a dit espérer que Tiffany et LVMH pourraient avoir “des discussions productives de nature à éviter le recours au contentieux”.

Tiffany espérait que le procès ait lieu avant la date du 24 novembre. LVMH plaidait pour un procès en mars ou avril de l’année prochaine. (Jessica DiNapoli avec Tom Hals dans le Delaware version française Henri-Pierre André)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up