for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

La France sanctionne Novartis et Roche pour pratiques anticoncurrentielles

PARIS, 9 septembre (Reuters) - L’autorité française de la concurrence a annoncé mercredi avoir sanctionné les groupes pharmaceutiques suisses Novartis et Roche, ainsi que Genentech, filiale de biotechnologie de ce dernier, à hauteur de 444 millions d’euros pour des pratiques abusives visant à préserver les ventes du médicament Lucentis pour le traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DLMA).

L’autorité affirme que ces laboratoires se sont entendus pour favoriser les ventes du Lucentis au détriment d’Avastin, un anticancéreux 30 fois moins cher, alors que les médecins avaient constaté que ce dernier avait des effets positifs pour les malades atteints de DLMA, principale cause de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans dans les pays industrialisés.

Les deux traitements ont été développés par Genentech, qui a passé des contrats de licence avec Novartis pour la commercialisation du Lucentis et avec Roche pour celle d’Avastin. (Nicolas Delame et Bertrand Boucey)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up