for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Sanofi confirme sa mise en examen pour homicides involontaires dans l'affaire de la dépakine

3 août (Reuters) - Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé lundi avoir été mis en examen pour "homicides involontaires" dans l'affaire de la Dépakine, confirmant une information révélée par Le Monde here.

Sanofi avait déjà été mis en examen en février dernier pour tromperie aggravée et blessures involontaires dans l’enquête ouverte en 2016 sur ce médicament anti-épileptique responsable de malformations congénitales, au coeur d’un scandale sanitaire depuis plusieurs années.

“Le laboratoire a saisi la chambre de l’instruction afin de contester sa mise en examen”, précise le groupe dans un communiqué transmis à Reuters.

“L’ensemble de ces éléments ne préjuge en rien de la responsabilité du laboratoire. Sanofi Aventis France a respecté ses obligations d’information et conteste le bien-fondé de ces poursuites.” (Sudip Kar-Gupta version française Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up