May 26, 2020 / 3:42 PM / 2 months ago

Le prêt de l'Etat à Renault conditionné à un dialogue social - Macron

PARIS, 26 mai (Reuters) - Le prêt de cinq milliards d’euros promis par le gouvernement français à Renault dépendra de l’issue d’une table ronde entre le constructeur, les syndicats et les élus concernés par l’avenir des sites industriels du groupe au losange, a déclaré mardi Emmanuel Macron.

“Le ministre de l’Economie (Bruno Le Maire) présidera dès lundi une table ronde avec Renault, l’ensemble des industriels et sous-traitants concernés, les syndicats, les élus qui sont aussi concernés pour, dans le dialogue, trouver les solutions qui permettent précisément d’être au rendez-vous de l’ambition industrielle que nous nous donnons”, a déclaré le président de la République lors de la présentation d’un plan de soutien au secteur automobile français.

“Le prêt de cinq milliards d’euros de l’Etat ne saurait être conclu avant que ces discussions n’aboutissent et il dépendra de l’issue de celles-ci”, a-t-il ajouté. (Jean-Stéphane Brosse, édité par Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below