December 19, 2019 / 6:28 PM / 3 months ago

Négociations sur la réforme des retraites au point mort, réunions en janvier

PARIS, 19 décembre (Reuters) - Les partenaires sociaux, reçus jeudi par le Premier ministre Edouard Philippe pour tenter de trouver un compromis sur la réforme des retraites, ont fait état à l’issue de la réunion de désaccords persistants, notamment sur la question de l’âge d’équilibre, et évoqué de nouvelles réunions début janvier.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, qui réclame le retrait pur et simple de la réforme, a annoncé une nouvelle journée nationale d’action interprofessionnelle le 9 janvier prochain faute d’avancées dans les discussions.

“Il n’y a pas eu beaucoup d’annonces si ce n’est qu’il faut qu’on se revoie” début janvier “et qu’on se précise des choses”, notamment sur la pénibilité, a-t-il déclaré à la presse à Matignon. “C’est beaucoup de promesses, rien de concret, la seule chose de concret, c’est que le Premier ministre n’a pas entendu la rue et donc qu’il nous met devant nos responsabilités”.

Pour le numéro de la CFDT, Laurent Berger, des désaccords persistent sur la question de l’âge d’équilibre assorti d’un système de bonus-malus que le gouvernement veut instaurer à 64 ans afin de contribuer à l’équilibre budgétaire du système des retraites.

“Il y a un désaccord sur la temporalité qui consiste à dire qu’il y aura besoin urgemment de mesures punitives pour les travailleurs et un désaccord sur la méthode elle-même”, a déclaré le secrétaire général de la centrale réformiste.

“Si début janvier cet âge d’équilibre était toujours dans l’horizon, nous aurions des initiatives”, a-t-il prévenu.

Pour Yves Veyrier, numéro un de FO qui comme la CGT réclame le retrait complet du projet de système à points, “on est dans une situation qui n’a pas bougé. Le Premier ministre essaye de nous prendre dans une forme de piège”.

“On nous propose des discussions très vite, mais avec une contrainte (...), le projet de loi est écrit”, a-t-il indiqué. “C’est au gouvernement d’appuyer sur le bouton pause”.

Pour tenter de sortir de la crise, le Premier ministre a proposé des réunions thématiques début janvier sur la pénibilité, les transitions vers le régime unique de retraites, le minimum contributif et les fins de carrière, a indiqué François Asselin, président de la CPME.

D’ici janvier, l’intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, Unef, Unl) mobilisée depuis le 5 décembre, a prévenu, dans un communiqué publié jeudi à l’issue de la réunion, qu’elle poursuivrait ses actions et qu’elle n’observerait pas, contrairement à la CFDT et à l’Unsa, de trêve pendant les fêtes de fin d’année. (Caroline Pailliez et Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below