for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

SocGen creuse ses pertes à cause des dépréciations et du COVID-19

PARIS, 3 août (Reuters) - Société générale a fait état lundi d’une nouvelle perte au deuxième trimestre après avoir passé dans ses comptes deux dépréciations dans ses activités de marché et avoir multiplié par quatre ses provisions pour risque de crédit du fait de la récession économique liée au nouveau coronavirus.

La troisième banque française par la capitalisation boursière, après BNP Paribas et Crédit agricole SA , indique dans un communiqué avoir enregistré sur le trimestre une dépréciation d’écart d’acquisition de 684 millions d’euros.

Une seconde charge de 650 millions d’euros a également été passée pour dépréciation d’impôts différés.

Au deuxième trimestre, la perte nette s’élève du coup à 1.264 millions d’euros. Hors dépréciations, le résultat net ressort à 70 millions d’euros. (Maya Nikolaeva et Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up