for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Aucune hypothèse concrète de rapprochement à l'étude, dit Moncler

Moncler n'étudie aucun projet concret de rapprochement, a déclaré jeudi son administrateur délégué et principal actionnaire, Remo Ruffini, en réaction à des informations faisant état de discussions préliminaires entre la marque italienne et le groupe de luxe français Kering. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini

MILAN (Reuters) - Moncler n’étudie aucun projet concret de rapprochement, a déclaré jeudi son administrateur délégué et principal actionnaire, Remo Ruffini, en réaction à des informations faisant état de discussions préliminaires entre la marque italienne et le groupe de luxe français Kering.

Remo Ruffini, qui a racheté Moncler en 2003, a déclaré qu’il “maintenait des contacts et échangeait avec des investisseurs et d’autres acteurs du secteur (du luxe), y compris le groupe Kering, dans le but d’explorer de potentielles opportunités stratégiques afin de promouvoir davantage le développement réussi de Moncler”.

“Pour le moment, cependant, il n’y a aucune hypothèse concrète à l’étude”, a-t-il souligné.

L’action, qui a pris jusqu’à 12% jeudi à la Bourse de Milan à la suite de ces rumeurs, a réduit ses gains et progressait d’environ 7,5% vers 12h00 GMT. Kering gagnait 1%.

Claudia Cristoferi, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up