December 11, 2019 / 11:32 AM / 8 months ago

La France confirme son programme d'émission MT/LT 2020 à €205 mds

PARIS, 11 décembre (Reuters) - La France prévoit d’émettre 205 milliards d’euros de dette à moyen et long terme en 2020, le programme indicatif de financement de l’Etat restant conforme à celui présenté en septembre en même temps que le projet de loi de finances pour l’an prochain.

L’an dernier, l’AFT, l’organisme chargé de la gestion de la dette de l’Etat français, avait relevé de cinq milliards d’euros en décembre son programme d’émission à moyen et long terme pour y intégrer l’impact financier des mesures annoncées en réponse au mouvement des “Gilets jaunes”.

Le programme 2020 doit financer un déficit budgétaire prévu à 93,4 milliards d’euros, le remboursement de 136,4 milliards d’euros de dette à moyen et long terme arrivant à échéance, 1,3 milliard d’autres besoins de trésorerie mais aussi l’impact de la reprise partielle de la dette de SNCF Réseau.

Outre les émissions à moyen et long terme, il prévoit une hausse de 10,0 milliards d’euros des emprunts de court terme, dont l’encours a diminué ces dernières années avec l’encaissement d’importantes primes à l’émission, conséquence de la baisse des taux d’intérêt.

Le programme de financement sera complété par 15,8 milliards d’euros d’autres ressources.

L’AFT précise qu’elle a émis cette année 245,6 milliards d’euros brut de dette à moyen et long terme (228,3 milliards d’obligations à taux fixe et 17,3 milliards de titres indexés sur l’inflation).

Elle a procédé en parallèle à des rachats de titres arrivant à échéance en 2020 à hauteur de 30,5 milliards d’euros et de titres d’échéance 2021 pour 15,1 milliards.

L’encours de dette à court terme s’établit à fin 2019 à 106,9 milliards d’euros, en baisse de six milliards sur un an.

Pour son programme 2020, l’AFT prévoit de lancer une nouvelle souche de référence à 2/3 ans, une nouvelle souche de référence à cinq ans et une nouvelle souche de référence à dix ans.

Sur le marché des titres indexés, elle prévoit l’émission d’une nouvelle ligne indexée sur l’inflation française (OATi) de maturité comprise entre 10 et 15 ans et une nouvelle ligne indexée sur l’inflation européenne (OAT€i) de maturité cinq ans.

L’Agence France Trésor étudiera aussi la possibilité d’une nouvelle émission syndiquée à 30 ans après celle réalisée en 2019, dont l’encours approche 25 milliards d’euros.

“La création d’un nouveau titre à 30 ans une année après la création du précédent est quelque chose d’exceptionnel, ça ne nous était jamais arrivé”, a déclaré Anthony Requin, le directeur général de l’AFT.

Ce type d’emprunt était auparavant lancé tous les trois ans, a-t-il précisé en soulignant la demande des investisseurs pour des titres à long terme offrant ces caractéristiques.

Pour l’AFT, l’année 2019 aura été marquée entre autres par un niveau historiquement bas de taux à l’émission, à 0,11% contre 0,53% en 2018 et 0,65% en 2017. (Marc Angrand, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below