November 5, 2019 / 4:56 PM / 9 days ago

Le groupe chinois Jingye veut boucler la reprise de British Steel d'ici mi-novembre - FT

LONDRES, 5 novembre (Reuters) - Le groupe chinois Jingye veut acquérir dans les prochains jours British Steel, placé sous administration judiciaire en Grande-Bretagne, rapporte mardi le Financial Times.

D’après le FT, qui cite des sources proches du dossier, l’entreprise chinoise espère boucler l’accord de reprise d’ici la mi-novembre.

Le groupe Jingye est le mieux placé des repreneurs potentiels du deuxième sidérurgiste britannique qui emploie 5.000 salariés, principalement dans son usine de Scunthorpe, dans le Lincolnshire.

Le placement en redressement judiciaire de British Steel, il y a six mois, a eu un écho particulier en France, où les autorités ont souligné que ce développement ne remettait pas en cause le plan de reprise de l’aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord), impliquant la maison mère de l’entreprise britannique.

Le tribunal de grande instance de Strasbourg a validé en juillet une modification du plan de cession de l’aciérie Ascoval à Olympus Steel, révision rendue précisément nécessaire par le placement en redressement judiciaire de l’entreprise britannique.

Selon le Financial Times, l’équipe représentant Jingye et qui se trouve au Royaume-Uni s’est rendue lundi en France pour des entretiens au ministère des Finances. (Henri-Pierre André pour le service français, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below