November 6, 2019 / 12:52 PM / 9 days ago

Le FMI réduit ses prévisions de croissance pour la zone euro

BRUXELLES, 6 novembre (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé mercredi avoir revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro dans son ensemble et pour ses principaux pays membres en soulignant que l’impact des tensions commerciales risquait de se propager du secteur de l’industrie à celui des services.

L’organisation internationale prévoit désormais une hausse de 1,2% seulement du produit intérieur brut (PIB) des 19 pays de la région cette année, contre 1,3% prévu en avril, après 1,9% en 2018.

Le PIB de la zone euro devrait croître de 1,4% en 2020 et en 2021, précise le FMI, qui attendait auparavant 1,5% de croissance pour chacune des deux prochaines années.

Ce ralentissement est principalement dû à une croissance anémique en Allemagne, première économie de la région, et à la stagnation de l’Italie, explique-t-il.

Il table désormais sur une croissance de 0,5% seulement en Allemagne cette année, contre 0,8% prévu en avril, après 1,5% l’an dernier, avant un rebond à 1,2% en 2020 et 1,4% en 2021.

Le PIB français devrait quant à lui progresser de 1,2% en 2019, une prévision réduite de 0,1 point de pourcentage par rapport à celle d’avril. Et le FMI n’attend qu’une légère accélération à 1,3% pour 2020 comme pour 2021.

Pour contrer ce ralentissement, le Fonds réaffirme son appel en faveur d’une “réponse budgétaire synchronisée” des gouvernements de la zone euro. (Francesco Guarascio, version française Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below