February 6, 2019 / 10:47 AM / 5 months ago

L'UE rejette comme prévu le projet de mariage Alstom-Siemens

BRUXELLES, 6 février (Reuters) - La Commission européenne a rejeté mercredi le projet de rapprochement entre Alstom et Siemens, censé créer avec le soutien des gouvernements français et allemand un champion européen du ferroviaire face à la concurrence internationale, notamment chinoise.

“La Commission a interdit la concentration parce que les parties n’étaient pas disposées à remédier aux importants problèmes de concurrence que nous avons relevés”, a déclaré la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager, citée dans un communiqué de l’exécutif européen.

Cette décision largement attendue a été critiquée par avance par le gouvernement français, le patronat européen et le PDG d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, qui reprochent à la Commission de limiter son analyse au seul marché intérieur européen sans tenir compte de l’évolution de l’environnement mondial, marqué notamment par l’émergence de géants chinois comme CRRC dans le ferroviaire.

Alstom comme Siemens ont déjà indiqué qu’ils ne contesteraient pas la décision de la Commission européenne. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below