November 22, 2018 / 12:11 PM / 19 days ago

Nissan écarte Ghosn malgré des demandes de Renault

TOKYO, 22 novembre (Reuters) - Le conseil d’administration de Nissan a destitué jeudi son président Carlos Ghosn, que le constructeur japonais accuse de fraude financière, rapporte la chaîne de télévision japonaise NHK.

Le vote des administrateurs a été unanime, selon NHK. L’agence de presse Kyodo rapporte de son côté que les administrateurs de Nissan ont nommé le directeur général Hiroto Saikawa comme président par intérim.

Renault avait pourtant demandé à son partenaire de l’alliance de reporter sa décision, ont dit des sources à Reuters.

Carlos Ghosn, architecte du partenariat entre Renault et Nissan, est en détention depuis lundi au Japon. Nissan l’accuse d’avoir sous-évalué ses revenus déclarés aux autorités japonaises et d’avoir utilisé des fonds du constructeur japonais à des fins personnelles.

Mardi soir, le conseil d’administration de Renault a choisi pour sa part de ne pas destituer officiellement son PDG, dans l’attente de la communication par Nissan des éléments dont il dispose pour étayer ses accusation. Le groupe au losange a mis en place une direction provisoire. (Chris Gallagher, Sam Nussey, Ritsuko Ando à Tokyo, Laurence Frost à Paris Bertrand Boucey pour le service français, édité par Gilles Guillaume)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below