June 24, 2019 / 8:06 AM / 2 months ago

Alstom-Il n'y a plus de surcapacités dans les usines en Europe

PARIS, 24 juin (Reuters) - Les usines d’Alstom en Europe ne connaissent plus de situation de surcapacités, a déclaré lundi son PDG Henri Poupart-Lafarge.

“Chez nous (...), il n’y a pas de situation par rapport à ce qu’on a connu dans le passé, de surcapacités en Europe”, a-t-il dit lors d’un point de presse à l’occasion de la présentation du nouveau plan pluriannuel du groupe, Alstom in Motion (AiM).

Le gouvernement avait annoncé en 2017 une commande controversée de 15 TGV de la SNCF pour sauver le site d’Alstom à Belfort.

La France et l’Allemagne avaient estimé que le rejet en février par la Commission européenne du projet de fusion d’Alstom avec les activités de Siemens dans le ferroviaire empêcherait la naissance d’un champion européen créateur d’emplois.

Alstom pourrait effectuer des acquisitions “opportunistes”, mais rien n’est “programmé” pour l’instant, a également dit le PDG du groupe en réponse à une question sur un éventuel mariage avec le canadien Bombardier.

“La nécessité d’investir énormément dans les domaines digitaux et dans d’autres domaines pourrait nous amener à vouloir de la taille”, a-t-il précisé.

Alstom a dévoilé lundi un plan pluriannuel visant à continuer à surperformer la croissance du marché d’ici quatre ans en se développant dans la signalisation ferroviaire et les services, deux segments particulièrement porteurs. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below