April 10, 2019 / 4:01 PM / in 3 months

LUXE-LVMH-La mode-maroquinerie grimpe encore de 15% au T1

PARIS, 10 avril (Reuters) - LVMH a maintenu le cap d’une très solide croissance à deux chiffres au premier trimestre, une nouvelle fois porté par les performances supérieures aux attentes de sa division mode-maroquinerie et de son puissant moteur Louis Vuitton.

Le numéro un mondial du luxe, qui donne le coup d’envoi des publications trimestrielles du secteur, a vu ses ventes atteindre 12,53 milliards d’euros, dépassant les 12,09 milliards du consensus établi par Infront Data pour Reuters.

A taux de change et périmètre constants, sa croissance a encore accéléré le pas, ressortant à 11% aux lieu des 8,15% attendus, après une hausse de 9% au quatrième trimestre 2018, et maintenant le cap des 11% de l’ensemble du dernier exercice.

Au centre de l’attention des investisseurs, la mode-maroquinerie - qui loge Vuitton, principal contributeur aux profits du groupe - a vu sa croissance organique encore grimper de 15%, dépassant largement les 11% prévus malgré une base de comparaison très élevée, les ventes ayant bondi de 16% il y a un an.

La division avait progressé de 17% au dernier trimestre 2018 et de 15% sur l’ensemble de l’année dernière.

Les vins et spiritueux (Moët & Chandon, Dom Perignon, Hennessy), deuxième division la plus rentable du groupe, ont accéléré le pas (+9% après +5% en 2018), grâce aux ventes de cognac Hennessy pour les fêtes du nouvel an chinois. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below